Les mots-croisés de La Relève

Une Bouchervilloise écrit ses mémoires à l’âge de 77 ans

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Une Bouchervilloise écrit ses mémoires à l’âge de 77 ans
Thérèse Girard , une dame de cœur.

La pandémie aura eu aussi quelques bons côtés et permis à des citoyens de réaliser leurs rêves. C’est le cas notamment de Thérèse Girard, une Bouchervilloise âgée de 78 ans qui a profité de ce temps de pause pour prendre la plume et écrire ses mémoires.
Le mois dernier, la jeune autrice a procédé au lancement de son tout premier livre intitulé L’amour, toujours l’amour. Ce volume de 292 pages est rempli d’émotions, de partage, d’histoires et d’amour. Il couvre l’ensemble de sa vie, de sa naissance à aujourd’hui, et des quelques années où elle a vécu en Italie.
Le lancement a eu lieu au centre multifonctionnel Francine-Gadbois en présence entre autres du maire Jean Martel, du député Xavier Barsalou-Duval, de la ministre Nathalie Roy ainsi que de la présidente de la FADOQ de Boucherville, Monique L’Hérault.
Femme impliquée dans la communauté, Mme Girard a été durant de nombreuses années bénévole à la Maison de soins palliatifs Source Bleue ainsi qu’à l’organisme Le Lunch Club où elle était cuisinière.
Comme elle est confinée à la maison et que ses implications communautaires sont mises sur pause en raison de la pandémie, elle décide de mettre à profit les ateliers qu’elle avait suivis à la FADOQ de Boucherville en collaboration avec l’Association j’écris ma vie.
Ainsi, elle poursuit et termine l’écriture de ses mémoires et concrétise ce projet qu’elle chérissait depuis longtemps. Et ce n’est pas fini, car Mme Girard planche déjà sur autre chose qui risque de faire pas mal voyager les lecteurs.
Les personnes qui souhaitent se procurer un exemplaire de L’amour, toujours l’amour au coût de 20 $ doivent communiquer avec Céline Pellerin au 450 449-7536.



Partager cet article