Les mots-croisés de La Relève

Qui dit Fêtes dit générosité : C’est le temps des guignolées !

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Qui dit Fêtes dit générosité : C’est le temps des guignolées !

Le temps des Fêtes est synonyme de partage et d’entraide. C’est la période de l’année la plus importante pour les organismes de bienfaisance qui recueillent des dons. Guignolée du Centre d’action bénévole de Boucherville, Guignolée des médias de la Rive-Sud, Paniers de Noël de Suzie et Guignolée du Dr Julien, voilà autant d’opportunités qui sont offertes à la population de Boucherville pour offrir aux personnes démunies un moment de réjouissances à Noël, mais aussi à longueur d’année.
Voici quelques options qui sont offertes dans la région aux gens qui souhaitent redonner à la collectivité.

La Guignolée de Boucherville
En partenariat avec la Ville de Boucherville, le Comité d’entraide de Boucherville (CEB) a récemment lancé sa campagne pour la Guignolée de Boucherville 2021.
L’objectif cette année est d’amasser 75 000 $ en dons, en plus d’offrir 200 paniers de Noël et 1 000 dépannages alimentaires annuels parce que plus 1 300 Bouchervillois vivent sous le seuil de la pauvreté.
Bien que les journées de cueillette de denrées soient terminées, les Bouchervillois peuvent encore contribuer : en faisant des dons en ligne au guignoleeboucherville.com; en ajoutant un don de 2$ à leur facture lorsqu’ils font leur épicerie; ou en remettant un don par chèque, émis à l’ordre du Comité d’entraide de Boucherville et envoyé à l’organisme à l’adresse suivante : 11, rue Louis-H.- La Fontaine, local 101, Boucherville, J4B 4Y2.

Le 2 décembre, une journée importante pour la Guignolée des médias de la Rive-Sud
La Guignolée des médias est de retour pour une vingtième année. Du 24 novembre au 30 décembre, la population est invitée à faire acte de générosité en offrant des dons en argent et en denrées non périssables.
La date du 2 décembre est particulièrement importante puisque c’est cette journée-là que se tiendra la traditionnelle collecte de rue. Toutefois, et en raison des enjeux de santé publique, les responsables de la Guignolée espèrent que les dons en ligne seront aussi nombreux pour que ce jeudi soit une grande journée de solidarité.
Il y a plusieurs façons de donner sur la Rive-Sud. Les gens sont invités à faire des dons en argent et en denrées non périssables dans les pharmacies du Groupe Jean Coutu, dans plusieurs épiceries ou en ligne à www.GGMRS.org/dons.
La Grande Guignolée a également un espace réservé pour la collecte de produits et de denrées au 1050, rue Auguste, Greenfield Park (ancien Best Buy). L’entrepôt sera ouvert du 3 décembre jusqu’au 24 décembre de 10 h à 16 h, du mardi au jeudi inclusivement. Il faut absolument appeler au 514 993-2657 avant de s’y rendre.
Tous les dons seront remis à 23 organismes accrédités qui aident les personnes défavorisées et qui font du dépannage alimentaire de façon soutenue.

Une première à Boucherville et à Varennes : la Guignolée du Dr Julien
La Guignolée du Dr Julien agrandit son territoire de sollicitation. Pour la première fois, les bénévoles ont été autorisés à demander des dons auprès des automobilistes le 11 décembre à Boucherville (projet pilote à Boucherville dans le secteur du IKEA), et à Varennes (boul. de la Marine\de la Gabelle, et boul. René-Gaultier\Jules-Phaneuf, ainsi qu’au Provigo).
Les dons recueillis permettront de venir en aide aux enfants vulnérables résidant dans le secteur Desormeaux, à Longueuil, où est établi le Centre de pédiatrie sociale en communauté de Longueuil.
En 2019, la Guignolée au bénéfice de ce centre de pédiatrie sociale avait permis de recueillir 64 000 $ à Longueuil et à Saint-Bruno-de-Montarville. Cette année, les organisateurs espèrent dépasser ce montant.
Leur objectif est d’étendre d’ici à 30 mois les services à Boucherville et à Varennes pour ainsi soigner et accompagner dans leur développement quelque 250 enfants. Actuellement, 77 enfants résidant dans le quartier Desormeaux, l’un des secteurs les plus défavorisés de la Montérégie, bénéficient de ces services.
Le Dr Julie a aussi besoin des services de bénévoles pour mener à bien la guignolée. Renseignements sur le site pediatriesocialelongueuil.org

Partager cet article