Les mots-croisés de La Relève

Une sculpture de Daigno à Saint-Lin-Laurentides

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Une sculpture de Daigno à Saint-Lin-Laurentides

Les sculptures de l’artiste professionnel bouchervillois Alain Daignault, alias Daigno, se retrouvent un peu aux quatre coins du Québec. Voilà que cette fois-ci, une nouvelle œuvre prend place devant l’hôtel de ville de Saint-Lin-Laurentides.
Daigno présente « Tendresse », une sculpture d’acier Corten, d’une hauteur de 13 pieds. Cette création sculpturale a été réalisée dans le cadre du programme Chouette! Parcours d’Art en milieu rural de la MRC de Montcalm.
L’artiste l’a conçue au mois d’août dernier à l’atelier de Josiane Saucier, chargée de projet de ce programme.
La sculpture, Tendresse, lui a été inspirée par l’aspect de l’acier Corten, un matériau qui change d’apparence au fil du temps, alors qu’une couche de rouille de protection se forme à la surface du métal pour le protéger.
« La sculpture représente l’évolution de deux êtres qui s’unissent pour la vie et qui évoluent sous plusieurs formes de changements durant les périodes de leur existence. Le monument sculptural représente la solidité du couple colonisateur qui a fait des sacrifices afin de se construire une vie familiale dans nos régions des Laurentides, voilà déjà plus de 200 ans », explique-t-il.
« Les mots ‘’tendresse, amour, compassion et respect’’ inscrits à la base de la sculpture évoquent la puissance du lien que soutient l’attachement entre deux êtres tout au cours de leur vie. »



Partager cet article