Les mots-croisés de La Relève

L’équipe complète de La Voix des citoyens est reportée au pouvoir à Sainte-Julie

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
L’équipe complète de La Voix des citoyens est reportée au pouvoir à Sainte-Julie
« Les gens connaissent notre passé; ils savent que nous gérons de façon serrée et que nous sommes capables de livrer la marchandise », a lancé Mario Lemay. (Photo : Courtoisie)

À Sainte-Julie, la vague de La Voix des citoyens – Équipe Mario Lemay a déferlé avec force le 7 novembre dernier, car tous ses candidats ont été élus avec près de 80 % des voix en moyenne sur les membres de la formation du Parti de Sainte-Julie. Au terme du scrutin, Mario Lemay succède donc à Suzanne Roy à la mairie, assurant ainsi une continuité dans l’administration municipale.
Le nouveau maire était en vacances de son travail lors de notre entretien, mais c’était évidemment pour se consacrer entièrement à la transition avec sa collègue, Suzanne Roy, qui a donc quitté officiellement la vie politique municipale au terme de 25 années au cœur de Sainte-Julie.
« Lors de la campagne, j’étais content d’avoir pu constater l’amour, le respect et la confiance des citoyens envers l’équipe qui était en place pendant toutes ces années. Les gens connaissent notre passé; ils savent que nous gérons de façon serrée et que nous sommes capables de livrer la marchandise », a lancé Mario Lemay avec un large sourire.
« Pour ma part, j’ai été élu avec plus de 82 % des voix. C’était dur d’anticiper un tel résultat! Pour ce qui est des conseillers, ça tourne aussi autour de 80 %, c’est impressionnant, mais il faut dire qu’on a travaillé fort pour ça et pratiquement sept jours par semaine. Je remercie les gens pour leur participation. Ils ont eu à choisir entre deux philosophies pas mal différentes, je dirais.»
Sécurité publique en 2022
« La priorité présentement, c’est de travailler sur le budget qui arrive à grand pas. Et pour les quatre nouveaux visages au conseil (NDLR : Josée Marc-Aurèle, Sylvie Beaulieu, Christian Huard et Eric Faucher), ils auront à suivre plusieurs formations afin d’en savoir plus au niveau des finances de la Ville, sur le plan légal et sur le fonctionnement de Sainte-Julie. »
« Après le budget, l’accent sera mis pas mal sur la sécurité publique en 2022 puisque nous avons pris en note plusieurs commentaires des citoyens. Nous avons cerné des quadrilatères problématiques où nous voulons améliorer la sécurité, que ce soit aux alentours des écoles ou soit des irritants liés à la fluidité et la circulation », a mentionné celui qui est gestionnaire depuis 17 ans au sein d’une entreprise spécialisée dans le domaine financier. Mario Lemay prendra d’ailleurs sa retraite d’ici peu afin de se consacrer à temps plein à ses nouvelles tâches.
Parmi les quadrilatères problématiques, il y a la circulation aux heures de pointe sur chemin du Fer-à-Cheval dans le Domaine des Hauts-Bois, un problème créé notamment parce qu’il y a de nombreux véhicules provenant des municipalités environnantes qui veulent court-circuiter le trafic de l’autoroute 30 en passant dans le centre-ville de Sainte-Julie.
Des négociations sont en cours avec les propriétaires du Centre commercial Sainte-Julie qui se sont portés acquéreur du terrain du garage Autopro, situé près du Provigo, qui a fermé ses portes il y a quelques mois. La Ville aimerait construire une bretelle à cet endroit afin que les gens puissent emprunter plus facilement le boulevard des Hauts-Bois, afin d’éviter notamment que certains « coupent » dans le stationnement arrière du centre d’achats.
De son côté, le chef de l’équipe du Parti de Sainte-Julie a rappelé que sa plus grande fierté était d’avoir présenté en peu de temps à la population une équipe complète afin de donner un choix à l’ensemble des citoyens de Sainte-Julie en vue de cette élection.
« Le peuple est le maître du jeu démocratique et nous devons respecter son choix. Je félicite Mario Lemay pour son élection à la mairie de Sainte-Julie et je lui souhaite bonne chance », a-t-il mentionné au lendemain du scrutin en précisant qu’il entendait bien se présenter à nouveau aux élections municipales à Sainte-Julie dans quatre ans.




Partager cet article