Les mots-croisés de La Relève

Le maire Jean Martel accueille avec humilité son élection sans opposition

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Le maire Jean Martel accueille avec humilité son élection sans opposition
Les élus municipaux, Jean Martel, Isabelle Bleau, Raouf Absi, Josée Bissonnette, Anne Barabé, François Desmarais, Magalie Queval, Jacqueline Boubane et Lise Roy ont été assermentés mardi dernier.

Jean Martel accueille avec bonheur et humilité son élection sans opposition à la mairie de Boucherville. « C’est un privilège de pouvoir servir la population et j’en suis pleinement conscient », s’est exprimé le politicien, quelques jours après la fin de la période des mises en candidature.
Aux commandes de la Ville pour un quatrième mandat, il entend continuer « à adhérer aux mêmes valeurs, qui sont d’être à l’écoute, d’avoir une attitude d’ouverture face aux projets rassembleurs, de gérer avec rigueur, transparence, équité et intégrité, dans le respect de l’environnement et de la volonté de la population, et aussi en démontrant un profond attachement à l’histoire de Boucherville et à son patrimoine. Pour nous, l’enjeu premier demeure la qualité de vie dans le respect de la capacité de payer des Bouchervillois. Nous allons également mettre de l’avant notre démarche participative. »
À la question, pourquoi n’y a-t-il eu personne qui se soit présenté contre l’équipe en place pour briguer les postes, le maire répond : « Il faut être humble, mais c’est peut-être parce que les gens sont satisfaits ». Il ajoute par ailleurs qu’il n’avait rien tenu pour acquis avant 16 h 30, le 1er octobre, fin des mises en candidature.
Tous les conseillers municipaux sortants ont également été réélus sans opposition sous la bannière du parti politique Option Citoyens Citoyennes du maire Jean Martel. Ils ont été assermentés mardi dernier.
Mentionnons que le budget pour organiser des élections, un exercice démocratique, est d’environ 400 000 $ à Boucherville.

Partager cet article