Les mots-croisés de La Relève

Une 3e dose recommandée pour les usagers des CHLSD, RPA et RI-RTF

Les brèves de La Relève
Une 3e dose recommandée pour les usagers des CHLSD, RPA et RI-RTF
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé qu'une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 pourra être administrée à certaines clientèles prioritaires plus vulnérables.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé qu’une dose additionnelle de vaccin contre la COVID-19 pourra être administrée à certaines clientèles prioritaires plus vulnérables. Ainsi, les usagers des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et des ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF), tout comme les personnes vivant dans des résidences privées pour aînés (RPA) se verront offrir une dose additionnelle de vaccin. Cette décision a été prise à la suite d’un nouvel avis du Comité sur l’immunisation du Québec qui recommande maintenant l’administration d’une dose additionnelle comme dose de rappel pour certaines clientèles en fonction des données maintenant disponibles sur la réponse immunitaire et de l’évolution de la situation au cours des dernières semaines. Les données épidémiologiques les plus récentes font en effet état d’une remontée de l’incidence de la maladie et de l’apparition d’éclosions dans ces milieux. Les clientèles visées se verront offrir une dose additionnelle d’un vaccin à ARN messager. Rappelons que les vaccins à ARNm autorisés au Canada sont considérés comme interchangeables. L’intervalle recommandé entre la dernière dose et la dose additionnelle est de six mois, mais un délai minimal de cinq mois sera acceptable pour profiter des opérations de vaccination contre la grippe saisonnière (influenza) qui auront lieu fin octobre dans ces établissements. Les usagers et les résidents ont reçu une première dose en décembre et leur deuxième dose en mars-avril. Ils pourront donc se faire offrir de recevoir, en même temps, le vaccin contre l’influenza ainsi que la dose supplémentaire de vaccin contre la COVID-19.

Partager cet article