Les mots-croisés de La Relève

Le retour du Triathlon-Duathlon de Boucherville avec 553 participants

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Le retour du Triathlon-Duathlon de Boucherville avec 553 participants
(Photo : Diane Lapointe)

Après une pause d’une année en raison de la COVID-19, Boucherville a vibré de nouveau au rythme du triathlon-duathlon le 3 octobre dernier. Le contexte actuel n’a toutefois pas permis d’accueillir autant de participants que par le passé. La 5e édition a réuni (pas tous en même temps) 553 athlètes, soit 788 de moins qu’en 2019.

Il fallait surtout éviter les rassemblements dans l’aire de transition, ce pour quoi, entre autres, la distance olympique n’a pas été offerte. « Nous ne devions pas non plus offrir la formule équipe, mais nous l’avons finalement autorisée à la dernière minute, ce qui explique la raison pour laquelle nous n’avons pas atteint l’objectif initial de 750 athlètes. On misait surtout sur la prudence », précise le maire Jean Martel qui a qualifié l’événement de succès.

« Les gens avaient le sourire aux lèvres. Tous les groupes d’âge étaient représentés et c’était vraiment beau de voir les jeunes participer. Boucherville a également été l’hôte de la Coupe Québec en duathlon olympique ainsi que de la série collégial/universitaire en duathlon. Et de plus, nous avons bénéficié de la collaboration de 200 bénévoles », précise M. Martel qui a fait le triathlon dans la catégorie Super sprint, et gagné la médaille d’or chez les 50-54 ans. « Il m’est arrivé un peu la même chose que pour les élections, dans le sens que j’étais le seul de cette catégorie », avoue-t-il en riant. « Mais, se félicite-t-il, je conserve les mêmes temps depuis que j’ai commencé à faire des triathlons en 2000. »

Du côté des athlètes,147 résidents de Boucherville se sont inscrits à l’événement, ce qui représente environ 26,58 % de la totalité des participants.

Un événement sportif caritatif

Heureux d’avoir pu présenter à nouveau le Triathlon-Duathlon de Boucherville, M. Martel se réjouit que, grâce à la générosité des nombreux commanditaires, l’événement qui épouse également un objectif caritatif ait permis d’amasser la  même somme d’argent que par le passé. Le Centre de répit-dépannage Aux Quatre Poches, la Fondation Source Bleue et la Fondation Jeanne-Crevier se sont donc partagé en parts égales 75 000 $.

 

Partager cet article