Les mots-croisés de La Relève

14 000 $ pour la mise à jour d’une politique et d’un plan d’action pour les ainés de Sainte-Julie

communiqué
14 000 $ pour la mise à jour d’une politique et d’un plan d’action pour les ainés de Sainte-Julie
un financement de 14 000 $ a été accordé à la circonscription de Verchères afin de favoriser l’émergence d’environnements bâtis et sociaux propices au vieillissement actif. L’appel de projets s’est déroulé du 12 avril au 16 juin 2021. (Photo : Courtoisie)

La députée de Verchères, Suzanne Dansereau, annonce, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, qu’à la suite de l’appel de projets 2021-2022 du programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), un financement de 14 000 $ a été accordé à la circonscription de Verchères afin de favoriser l’émergence d’environnements bâtis et sociaux propices au vieillissement actif. L’appel de projets s’est déroulé du 12 avril au 16 juin 2021.

Le projet retenu est le suivant :

• Projet de mise à jour d’une politique et d’un plan d’action pour les ainés de Sainte-Julie pour un montant de 14 000 $.

Rappelons que les montants octroyés s’inscrivent dans le cadre du volet 1 du programme. Celui-ci a pour but de soutenir les municipalités, les MRC et les communautés autochtones qui entreprennent une démarche MADA, en vue de réaliser une politique et un plan d’action qui répondent aux besoins des aînés et qui visent à améliorer leurs conditions de vie. Ce volet prévoit :
• une aide financière déterminée en fonction de la taille de la municipalité;
• un accompagnement technique incluant, entre autres, l’aide-conseil et les recommandations sur tous les aspects relatifs à la démarche MADA.

« Ce projet démontre que la population de la ville de Sainte-Julie a à cœur de transformer son milieu afin de le rendre plus inclusif pour les personnes aînées, en favorisant concrètement leur plein épanouissement et leur participation active à la vie sociale. Un tel engagement aura un effet positif durable et concret sur le dynamisme de la communauté et les échanges intergénérationnels, et c’est tout le monde qui va en bénéficier. C’est une grande fierté pour nous de voir de plus en plus de collectivités se joindre ainsi à nos efforts pour créer des environnements sains, sécuritaires et accueillants pour les personnes aînées », a déclaré Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants.

« Nous pouvons nous réjouir que de telles initiatives à la fois rassembleuses et porteuses pour nos communautés soient soutenues par notre gouvernement. Celles-ci auront un effet positif notable sur la qualité de vie des personnes aînées, et je tiens à remercier madame Blais et ses équipes pour cet appui majeur. L’engagement de la communauté de la ville de Sainte-Julie témoigne de la solidarité de ses résidents à l’égard des aînés, et nous pouvons en être vraiment fiers », a ajouté Suzanne Dansereau, députée de Verchères.

Faits saillants :

Soulignons que dans l’ensemble du Québec, ce sont 34 projets qui ont été retenus et qui se partageront un montant total de 623 200 $, dont 544 000 $ en subventions accordées directement aux municipalités et aux MRC. Répartis dans 12 régions du Québec, ces projets se situent dans 43 municipalités et MRC.

Le Programme de soutien à la démarche MADA est affilié à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le cadre du Réseau mondial OMS des villes et des communautés amies des aînés.

Plus de 1000 municipalités et MRC participent actuellement à la démarche MADA sur le territoire québécois.

L’OMS considère que le Québec est la société la plus avancée au monde quant à l’application de l’approche « amie des aînés » et qu’il joue un rôle de leader mondial dans la mise en œuvre de solutions innovantes pour favoriser le vieillissement actif.

Partager cet article