Les mots-croisés de La Relève

Dernière chance de voir l’exposition Regard Animal d’Arianne Bilodea

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Dernière chance de voir l’exposition Regard Animal d’Arianne Bilodea
Dans le cadre de son exposition, l’artiste peintre Ariane Bilodeau s’est inspirée de ses visites dans des refuges et des sanctuaires d’animaux provenant d’ici et d’ailleurs.

L’exposition Regard Animal d’Ariane Bilodeau présentée à la Galerie Jean-Letarte prendra fin le 5 septembre prochain. 
L’artiste centre sa pratique sur les portraits d’animaux de refuges et sanctuaires locaux et étrangers. Bien plus qu’une série de peintures d’animaux, Regard Animal est une série de portraits d’êtres qui ont su la toucher et faire naître chez elle le désir de raconter leur histoire. Ainsi, chaque portrait est accompagné de l’histoire de l’animal, un récit factuel et poignant servant à sensibiliser et éduquer, ainsi qu’à susciter une prise de conscience ou à fournir une piste de réflexion.
Ariane Bilodeau est une jeune artiste peintre de Boucherville qui s’intéresse aux arts depuis son enfance. Inspirée d’artistes appartenant à divers mouvements artistiques, dont Michel Beaucage, elle cherche à diversifier son expérience artistique en mettant à l’essai diverses techniques et en utilisant divers supports. Elle veut notamment peaufiner sa technique et découvrir de nouveaux processus créatifs en participant à des ateliers portant sur la peinture sur feuille de riz.
Le papier, principalement recyclé, est alors son médium de prédilection. Une fois peint et marouflé sur toile ou bois, il sert de fond – voire de sujet – aux œuvres de l’artiste. Une fois le fond terminé, l’artiste travaille son sujet en toute simplicité, privilégiant les noirs et les blancs transparents – qui viennent contraster avec la toile de fond, sans jamais l’écraser.
Ses peintures sont touchantes à plus d’un point. Son approche artistique démontre une recherche, un grand talent, et une grande sensibilité. Originales, ses toiles attirent l’attention par ses sujets, ses couleurs, et sa technique.
Le public peut rencontrer l’artiste sur place les jeudis soir, de 18 h à 20 h, alors qu’elle peint le portrait du chat nommé Boris qu’elle a récemment sorti de l’errance à Boucherville. L’œuvre fera l’objet d’un tirage, et tous les produits du tirage seront remis au refuge qui a pris le chat en charge. À noter que 40 % du prix de vente des toiles est remis aux refuges qui s’occupent des animaux peints.
La Galerie Jean-Letarte est située au Café centre d’art, 536, boulevard Marie-Victorin, Boucherville.





Partager cet article