Les mots-croisés de La Relève

La Ville de Sainte-Julie inaugure la phase II du sentier du parc des Étangs-Antoine-Charlebois

communiqué
La Ville de Sainte-Julie inaugure la phase II du sentier  du parc des Étangs-Antoine-Charlebois
Ce projet, qui s’intègre à la Trame verte et bleue du Grand Montréal, représente un investissement de 329 691 $, dont 218 213 $ ont été octroyés à parts égales par la CMM et le gouvernement du Québec. La Ville de Sainte-Julie a quant à elle contribué à hauteur de 111 478 $.

La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, la députée de Verchères, Mme Suzanne Dansereau, le maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), M. Martin Damphousse, ainsi que la mairesse de Sainte-Julie, Mme Suzanne Roy, ont procédé aujourd’hui à l’inauguration de la phase II du sentier du parc des Étangs-Antoine-Charlebois.

Mme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, M. Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal, Mme Suzanne Dansereau, députée de Verchères et Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, ont procédé à à l’inauguration de la phase II du sentier du parc des Étangs-Antoine-Charlebois.



Reliant deux sentiers aménagés dans le cadre de la phase I, la nouvelle portion réalisée est constituée de passerelles et des ponts qui surplombent en alternance les plans d’eau et les parcelles de terre sur une longueur d’environ 480 mètres. Ces nouveaux aménagements permettent ainsi aux marcheurs de traverser ce milieu humide riche et d’observer la faune et la flore d’un point de vue privilégié.

Acquisition de deux lots adjacents au parc

La mairesse de Sainte-Julie a profité de l’occasion pour annoncer également l’acquisition de deux lots totalisant 17 hectares, qui contribuera à accroître la superficie d’aires protégées autour du parc des Étangs-Antoine-Charlebois. Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution financière de 158 091 $, répartie à parts égales entre la CMM et le gouvernement du Québec dans le cadre du programme de la Trame verte et bleue. La Ville de Sainte-Julie a quant à elle contribué au financement à hauteur de 79 046 $, pour un investissement total de 237 137 $.

Rappelons que le parc des Étangs-Antoine-Charlebois abrite plusieurs espèces floristiques et fauniques, incluant des oiseaux, des mammifères, des amphibiens et des reptiles, dont certaines sont en situation précaire. La concrétisation de ces deux projets permettra à la fois de protéger ce milieu naturel de même que les espèces qu’il abrite, et de le mettre en valeur.

« Je suis très fière que, par le biais du partenariat de la Trame verte et bleue, le gouvernement du Québec ait soutenu la réalisation des aménagements du sentier du parc des Étangs-Antoine-Charlebois ainsi que les acquisitions qui permettront de protéger un vaste territoire. Ce sont autant d’initiatives qui bénéficient à la population de Sainte-Julie et ses visiteurs, à qui on donne accès à des espaces verts, aménagés et protégés », a fait valoir Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

« C’est un véritable travail de mise en valeur qui a été effectué dans ce projet, et ce sont les espèces fauniques et floristiques et leurs habitats qui y sont à l’honneur. À titre de députée de Verchères, je sais combien ce parc est important pour la population et pour de nombreux amoureux de plein air. Les citoyennes et les citoyens de Sainte-Julie pourront en profiter, mais aussi toute la population des villes avoisinantes comme Saint-Amable, Varennes, Boucherville, Saint-Bruno-de-Montarville et, plus largement, les gens du Grand Montréal », a poursuivi Mme Suzanne Dansereau, députée de Verchères.

« Ces deux projets permettront non seulement de protéger et de mettre en valeur un milieu naturel aussi riche que magnifique, mais également d’améliorer la qualité de vie des citoyens du Grand Montréal. Grâce aux investissements et à la collaboration de la CMM, du gouvernement du Québec et des municipalités, la Trame verte et bleue s’enrichit continuellement de nouveaux projets comme celui-ci et constitue aujourd’hui un vaste réseau de plus de 150 espaces verts et bleus. Et c’est toute la collectivité qui en bénéficie », a souligné M. Martin Damphousse, maire de Varennes et membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal.

« Depuis déjà plusieurs années, nous nous sommes engagés à protéger et valoriser cet habitat qui présente un extraordinaire potentiel écologique. Grâce à la construction de ces ponts et passerelles, les citoyens pourront découvrir une biodiversité étonnante, avec des espèces aussi inattendues que la loutre de rivière, tout en profitant des aménagements visant à en faciliter l’observation », a indiqué Mme Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie.


Partager cet article