Les mots-croisés de La Relève

« Ma rue pour jouer » à Longueuil : les enfants ne joueront pas dans trois des quatre rues où il y a eu consultation

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
« Ma rue pour jouer » à Longueuil : les enfants ne joueront pas dans trois des quatre rues où il y a eu consultation
Rues visées par le projet : la Ville installe des bacs à fleurs au centre de la rue et retire plusieurs places de stationnement.

Les enfants de trois rues de Longueuil ne pourront finalement pas jouer devant chez eux, car après une consultation menée par la Ville de Longueuil, des citoyens de quatre des vingt-neuf rues sélectionnées ont dit non au jeu dans leurs rues.
À la suite de l’analyse des données recueillies lors de la période de sondage qui se déroulait du 9 au 23 juillet dernier, les résidents des rues Giroux, Asselin et Saint-Michel ont rejeté le projet alors qu’il avait été initialement prévu, sans consultation préalable.
Sur la rue Larocque, le taux de réponses favorables, soit au moins 66 %, a été atteint. Le projet y sera donc implanté dans cette rue. Il est prévu que la Ville installe les aménagements prochainement, incluant la signalisation et des bacs à fleurs afin de délimiter la zone de jeu libre.
Pour l’heure, la Ville n’envisage pas d’autres consultations auprès des citoyens des 25 autres rues où le projet sera implanté cet été.

Partager cet article