Les mots-croisés de La Relève

Via Explora: la passion du cyclotourisme de deux frères Varennois

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Via Explora: la passion du cyclotourisme de deux frères Varennois
Francis et Jean-Philippe Dubois... sur la route (Photo : Via Explora)

Deux frères entrepreneurs de Varennes ont profité de la dernière année pour lancer Via Explora, un projet qui ne pourrait être plus près de leur passion commune pour le vélo et le voyage. Et avec leur nouveau projet, ils espèrent transmettre leur goût de l’aventure au plus grand nombre de gens possible.

Il y a quelques années, Francis Dubois a fait un voyage en Gaspésie à vélo en compagnie de ses amis. Pour le Varennois, l’expérience fut une révélation. Après avoir entraîné son frère Jean-Philippe dans une nouvelle aventure, nos deux gaillards ont entrepris de faire la route de San Diego à Varennes à vélo, un périple qui a duré deux mois.

« Pour moi aussi, ç’a été un gros coup de cœur, admet Jean-Philippe. Ça m’a changé et après, on en voulait encore plus! Il y a eu beaucoup de défis, de l’adversité, mais ç’a été tellement formateur. Et c’est plus qu’une question d’aimer faire du vélo. C’est vraiment l’idée de faire du cyclotourisme avec tes sacoches attachées à ta bicyclette et tout. C’est une façon de voyager. »

Après cette première balade nord-américaine, les Dubois ont par la suite décidé de se lancer à la conquête de l’Europe en 2017 en compagnie de quelques amis, puis de l’Asie. En 2019 cependant, leur projet de pédaler de Singapour à Athènes a dû être abrégé quelque part en Inde en raison de la pandémie.

Un cycliste sur le bord d'une route en région

Un « trip » contemplatif

De retour au Québec, plutôt que de remiser leur monture, nos enthousiastes gaillards ont choisi de repartir cette fois sur les routes de la province. « Ça nous a bien réconfortés, s’amuse Jean-Philippe. Ç’a fait du bien de passer de l’Asie chaotique aux paysages naturels du Québec. »

Partenaires dans une entreprise de lavage de fenêtres, les deux frères ont ainsi eu l’idée de lancer Via Explora afin de faire connaître à d’autres amateurs le plaisir de voyager à leur rythme et au gré des éléments, un coup de pédale à la fois.

« Le cyclo, ce n’est pas aussi rapide que la voiture, mais ce n’est pas lent comme la marche. Tu es un peu à la merci de la nature. Contrairement à des événements comme le Grand défi Pierre Lavoie où les participants se déplacent en peloton, tu y vas vraiment à ton rythme. C’est vraiment contemplatif comme façon de voyager et c’est un aspect sur lequel nous mettons l’accent. Tu n’as pas besoin d’être un athlète pour faire du cyclotourisme. C’est plus important en fait d’être dans le bon état d’esprit que d’être dans la meilleure des formes physiques. Alors nous, on veut rendre le cyclotourisme plus accessible, démocratiser cette façon de voyager. »

Des amateurs de cyclotourisme descendent une côte sur une route en région

Destination Côte-Nord

Depuis le lancement de Via Explora, Francis et Jean-Philippe mettent donc leur expertise au service des personnes qui souhaitent se lancer à l’assaut des routes du Québec (ou ailleurs) en leur proposant des parcours adaptés à leurs désirs… et leurs capacités.

Pour ceux qui ont confiance en leurs mollets et leur coup de pédale, les Dubois offrent d’ailleurs la chance de faire partie du groupe qui va partir vers la Côte-Nord à la fin du mois d’août. Point de départ? Tadoussac. Point d’arrivée? Sept-Îles!

« Nous organisons également des événements d’un jour, précise Jean-Philippe. Par exemple, dimanche, nous avons prévu aller sur une ferme agrotouristique, visiter un site iroquoien. Nous, ce que nous offrons, c’est un encadrement. Pour le reste, nous laissons les gens vivre l’expérience à leur rythme comme ils en ont envie. Et quand tu voyages à vélo, ça apporte un certain magnétisme. Les gens viennent te voir. Ils veulent savoir d’où tu viens, où tu vas. Ça fait partie de ce qu’on veut faire vivre à ceux qui font appel à nous. On veut les faire sortir de leur zone de confort. »

Un cycliste contemple la vue sur une route côtière

Partager cet article