Les mots-croisés de La Relève

Travaux au parc Sabrevois : un nouvel aménagement pour aider nos poissons

Source : Ville de Boucherville
Travaux au parc Sabrevois : un nouvel aménagement pour aider nos poissons

La Ville de Boucherville effectuera des travaux du 2 au 27 août prochain dans le parc Sabrevois, situé dans le district des Découvreurs. Ces travaux consistent en la création d’un aménagement faunique en bordure du ruisseau Sabrevois (côté sud), lequel vise à compenser la perte de superficie de l’habitat des poissons et ainsi les protéger. L’accès au ruisseau Sabrevois sera fermé pendant toute la durée des travaux.

Plus précisément, les travaux comportent l’ajout d’une section sinueuse au ruisseau, nommée méandre, par l’excavation du sol. Cette opération contribue à la restauration de l’habitat des poissons.
Ce projet a été planifié afin d’accroître la biodiversité du secteur par l’ajout de végétaux diversifiés, dont des plantes aquatiques pour les poissons, les tortues et les amphibiens, ainsi que des arbres et des arbustes pour les petits mammifères et la faune ailée. L’aménagement a aussi été conçu pour permettre aux usagers d’accéder à nouveau à ce milieu, de le redécouvrir et d’assister à sa transformation au fil des années avec la croissance des végétaux. La Ville profite de ces travaux pour agrémenter ce lieu et le rendre encore plus propice aux apprentissages, sachant que les tout-petits et les écoliers fréquentent ce secteur.

Les travaux exécutés par la firme Natur’Eau-Lac et supervisés par un ingénieur de la firme ALPG répondent à une exigence des ministères de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et de la Forêt, de la Faune et des Parcs (MFFP) afin de compenser la perte d’habitat des poissons dans le cours d’eau. Cette perte de superficie a été occasionnée par des activités de stabilisation (empierrement) nécessaires dans les zones à forte érosion il y a plusieurs années.

Impacts des travaux
Les accès au ruisseau par les rues Étienne-Brulé et Mackenzie, ainsi que par le petit pont seront fermés durant la période des travaux. Le parc récréatif comportant les modules de jeux demeure quant à lui ouvert et accessible.

Les principales répercussions sur l’environnement se résument par l’abattage de trois érables à Giguère en bordure du ruisseau au niveau des ouvertures qui seront créées (entrée et sortie du méandre), le déplacement du sentier de terre qui longe le ruisseau ainsi que la perte permanente de surface gazonnée située entre les deux gros saules près du pont traversant le ruisseau. Comme mentionné précédemment, l’ajout de nombreux végétaux viendra palier ces pertes.

Deuxième phase
Une deuxième phase se déroulera en octobre prochain et consistera à planter des herbacés, des arbustes et des arbres, ainsi qu’à aménager un herbier aquatique. Le parc demeurera accessible lors de cette deuxième intervention.


Renseignements
Ligne info-environnement : 450 449-8113
info.environnement@boucherville.ca

Partager cet article