Les mots-croisés de La Relève

Élections municipales : 69 candidats pourraient se faire la lutte à Longueuil le 7 novembre

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Élections municipales : 69 candidats pourraient se faire la lutte à Longueuil le 7 novembre
Jean-Marc Léveillé (Longueuil Citoyen).

Si la tendance se maintient, il y aura « du monde à la messe » et l’on se bousculera au tourniquet pour se faire élire lors des élections municipales du 7 novembre prochain à Longueuil. Au total, ce sont au moins 69 candidats et candidates qui devraient se faire la lutte pour obtenir un des seize sièges disponibles, dont celui de maire ou de mairesse.
En avance dans les premiers sondages, et à la tête du parti Coalition Longueuil, la députée indépendante Catherine Fournier présentera une équipe complète de quinze candidats dans autant de districts électoraux. Au moment où sont écrites ces lignes, son équipe est pour ainsi dire complète même si elle ne compte que sur un seul élu actuellement en poste dans ses rangs, soit le conseiller Jonathan Tabarah. Les engagements de Coalition Longueuil sont déjà nombreux, allant du retour de la Saint-Jean dans le Vieux-Longueuil à la création de table ou de bureau de consultation.
La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent ne sollicitant pas un second mandat, c’est l’ex-président de la centrale syndicale CSN, Jacques Létourneau qui briguera la mairie de Longueuil pour le parti Action Longueuil. Il mise sur seulement deux conseillers actuellement en poste, Tommy Théberge et Éric Bouchard, mais le parti présentera des candidats dans les 15 districts électoraux. La plateforme électorale du parti n’est pas encore connue, toutefois monsieur Létourneau a déjà promis d’abaisser le salaire du poste de maire de Longueuil. Il n’est d’ailleurs pas le seul à s’engager en ce sens.

Opposition officielle et même opposition majoritaire au conseil municipal de Longueuil durant plus d’une année, en 2017-2018, le parti Longueuil Citoyen s’est choisi Jean-Marc Léveillé comme candidat à la mairie. Homme d’affaires et ex-directeur général de l’Orchestre symphonique de Longueuil, celui-ci peut miser sur cinq élus en poste pour faire campagne avec lui, soit Benoit L’Écuyer, Colette Éthier, Xavier Léger, Michel Lanctôt et Robert Myles. Il peut aussi additionner les deux élus de l’arrondissement de Greenfield Park messieurs Doonan et Wilson qui ont aussi joint le parti, il y a près d’un an. Monsieur Léveillé promet de faire bouger les choses, « car il dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit ». Encore là, Longueuil Citoyen présentera des candidats dans les 15 districts électoraux.
À la suite de la fusion des formations « Ensemble » et « Vert Longueuil », le parti « Longueuil Ensemble » a vu le jour il y a deux semaines et sa candidate à la mairie est Josée Latendresse, celle-là même qui avait été élue en 2016 sous la bannière d’Action Longueuil avant de quitter ce parti et de prendre la tête de Longueuil Citoyen en 2017. Elle a été défaite à la mairie la même année par 110 votes. Elle veut faire de Longueuil une ville de proximité. Trois élus actuellement en poste ont joint l’équipe de cette formation, soit Jacques Poitras, Jacques Lemire et Jean-François Boivin; les trois représentent des électeurs de l’arrondissement de Saint-Hubert. « Ensemble Longueuil » présentera aussi quinze candidats aux différents postes de conseillers.
Puis comme si la liste n’était pas assez longue, un groupe s’est récemment formé dans l’arrondissement de Greenfield Park. « Option Greenfield Park » se lance dans la campagne et présentera des candidats aux trois postes de conseillers de cet arrondissement. L’ex-conseiller municipal Sylvain Joli tentera de ravir le poste de président de l’arrondissement (un des quinze sièges au conseil municipal de Longueuil) et il fera équipe avec Éric Normandin et Suzan Rasmussen.
À quatre mois des élections, le portrait à Longueuil serait donc de quatre candidats à la mairie, 61 candidats en lice pour obtenir un des 15 sièges de conseillers et quatre candidats aux deux postes de conseillers d’arrondissement à Greenfield Park. Et les autres candidats intéressés ont jusqu’à la mi-octobre pour s’ajouter à la liste!

Partager cet article