Les mots-croisés de La Relève

Le fils du chanteur Michaël Girard victime d’un grave accident à Boucherville

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Le fils du chanteur Michaël Girard victime d’un grave accident à Boucherville
Michaël n’a pas indiqué lequel de ses fils est impliqué dans l’accident. (Photo : (Facebook : Michaël Girard))

« La vie qui ne tient qu’à un fil », a écrit hier le chanteur Michaël Girard qui habite à Boucherville. Un des ses fils a été victime d’un grave accident en fin de semaine dernière alors qu’un automobiliste ivre a foncé sur sa voiture.
Michaël Girard était dans l’équipe de Marc Dupré à La Voix en 2017. IL est père de deux garçons, Tom-Éliot, qui a lui aussi participé à La Voix en 2020, ainsi que Sam-Éloi, qu’on peut voir, entre autres, dans L’Échappée.

Le chanteur a écrit ceci sur sa page Fracebook. « Dimanche après-midi, alors qu’il faisait beau et que tout semblait calme, un fou inconscient, insouciant, un imbécile de premier ordre, en état d’ébriété, a choisi de prendre son auto et de rouler à toute vitesse dans une zone de 50km/h. Un irresponsable aux facultés affaiblies a décidé, délibérément, d’accélérer et de foncer à près ou plus de 100km/h dans une rue paisible de Boucherville. À l’endroit même où il y a des parcs, la piscine municipale, les terrains de soccer, de football, la maison des jeunes et le skatepark. Là où plein de familles et de jeunes circulent au quotidien. Coïncidence, hasard ou malchance… Mon fils, qui roulait en sens opposé, s’en allait justement, au skatepark, suivi de son « Best Friend ». Ils se retrouvaient enfin après plusieurs semaines sans s’être vus.
Mon fils et son ami n’ont rien pu faire pour éviter le violent impact. Selon les témoins, le véhicule gris, qui roulait à une vitesse démesurée, a surgi de la courbe en perte complète de contrôle et est venu percuter de plein fouet le voiture de mon gars, ce qui provoqué une violente collision impliquant trois véhicules. Je ne sais par quel miracle ou chance ils s’en sont sortis indemnes… Mon fils et son meilleur ami auraient pu y passer. Des enfants, des piétons, des cyclistes et des familles auraient pu être happés à mort. À quoi ce conducteur a pu penser ? Nous avons heureusement vécu le meilleur scénario dans la pire des situations. Notre dimanche après-midi ben « chill » a pris une autre tournure… Celle où l’on réalise la chance d’être en vie, cette vie qui ne tient parfois qu’à un fil…
À ceux qui écoutent, merci notre fils est encore parmi nous. »

Partager cet article