Les mots-croisés de La Relève

Fraudes de type « Petit-fils » sur le territoire

Les brèves de La Relève
Fraudes de type « Petit-fils » sur le territoire
De nombreuses fraudes de type « Petit-fils » ont présentement lieu sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Richelieu/Saint-Laurent. (Photo : RIPRSL)

De nombreuses fraudes de type « Petit-fils » ont présentement lieu sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Richelieu/Saint-Laurent. Le stratagème se déroule de la façon suivante : une victime âgée reçoit un appel du fraudeur qui se fait passer pour un policier. Celui-ci prétexte une arrestation du « petit-fils » et demande de façon urgente une somme d’argent afin de payer une caution pour la libération du jeune en question. Le fraudeur donne des consignes pour préparer l’argent et l’envelopper de façon discrète. Un service de messagers ou même un chauffeur de taxi va par la suite passer récupérer l’enveloppe ou le colis. Des victimes ont perdu entre 2 000 $ à 5 500 $ à cause de cette fraude. La Régie fait les recommandations suivantes : ne pas céder à la pression des fraudeurs. Aucun policier ou personne en autorité n’utilise cette pratique. Prendre le temps de bien vérifier l’identité de l’interlocuteur. Il faut être vigilant car les fraudeurs utilisent différents moyens pour obtenir de l’information au sujet de la personne appelée ou de ses proches. Avant d’envoyer de l’argent, il faut en parler d’abord avec une personne de confiance. Et finalement, il est important d’informer les personnes plus âgées de son entourage qu’ils pourraient être des victimes potentielles.

Partager cet article