Les mots-croisés de La Relève

Pas de nouvelle école primaire en vue à Contrecœur

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Pas de nouvelle école primaire en vue à Contrecœur
L’école des Cœurs-Vaillants est un peu le symbole de l’augmentation constante de la population contrecœuroise au fil des ans, car elle a été construite en 2015 et elle en est déjà à son deuxième agrandissement.

Le 17 juin dernier, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dévoilait les nouveaux projets de construction et d’agrandissement d’écoles autorisés en Montérégie dans le cadre du volet scolaire du Plan québécois des infrastructures 2021-2031. Si le projet d’une nouvelle école primaire à Boucherville peut aller de l’avant, ce n’est pas le cas pour celui de construire un troisième établissement primaire à Contrecœur, où la population continue pourtant de croître à un rythme soutenu.
Le Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) a fait onze demandes en tout au ministère de l’Éducation, mais une seule a été acceptée. Pour sa part, le directeur général, Luc Lapointe, s’est dit particulièrement préoccupé pour les dix autres projets qui viendraient répondre à de « réels besoins d’ajouts d’espaces pour les élèves ».
« C’est une surprise de voir qu’un seul des projets du CSS des Patriotes présentés à l’automne dernier pourra aller de l’avant. Toutes nos demandes de construction et d’agrandissement d’écoles résultent d’une démarche rigoureuse de planification des espaces sur notre territoire. Nous devons rapidement envisager des solutions temporaires à court terme pour assurer dans ces conditions un environnement sain, stimulant et sécuritaire pour nos élèves. »
Troisième essai pour Contrecœur
En ce qui concerne le dossier de Contrecœur, il faut savoir qu’une première demande a été présentée en octobre 2019, mais qu’elle n’a pas été retenue par le ministère de l’Éducation. Le CSSP a donc fait à nouveau une requête à l’automne 2020 afin d’obtenir des investissements pour la construction d’un établissement d’une capacité de quatre locaux du préscolaire et de douze classes du primaire. Le projet tel que présenté était évalué à environ 2,5 M$, mais il n’a pu recevoir le feu vert.
Rappelons à ce sujet que cette ville a affiché l’une des plus importantes croissances démographiques au Québec, selon les données de Statistique Canada à la suite du recensement effectué en 2016.
Ainsi, en 2011, Contrecœur comptait officiellement 6 252 citoyens et sa population a fait un bond impressionnant de 26,2 % en cinq ans, passant à 7 887 en 2016. Et selon le dernier décret de population publié le 26 décembre 2019 dans la Gazette officielle du Québec, la municipalité comptait près de 9 000 citoyens, soit 8 989 plus précisément.
En parallèle à ces démarches, soulignons que les travaux d’agrandissement de l’école des Cœurs-Vaillants sont en cours et que cet établissement scolaire est un peu le symbole de cette augmentation constante de la population contrecœuroise, car il a été construit en 2015 et il en est déjà à sa deuxième expansion.
L’agrandissement de cet établissement scolaire permettra ainsi d’augmenter sa superficie afin d’accueillir trois nouvelles classes pour la maternelle 4 ans. La bibliothèque, les locaux polyvalents ainsi que les locaux de service de garde seront également bonifiés par cet ajout d’espace.
La fin des travaux de ce projet évalué à 4,5 M$ est prévue en août 2022 et l’entrée des élèves dans cette nouvelle section s’effectuera le mois suivant, c’est-à-dire en septembre.



Partager cet article