Les mots-croisés de La Relève

La mission verte de Pivot – épicerie de quartier écoresponsable à Varennes: à la découverte des « petits trésors locaux » qui font une grande différence!

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
La mission verte de Pivot – épicerie de quartier écoresponsable à Varennes: à la découverte des « petits trésors locaux » qui font une grande différence!
« Ça faisait quatre ans que l’idée me trottait dans la tête. Lancer mon projet en pleine crise est peut-être un peu fou, mais je réalise que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée! » (Photo : Courtoisie)
« Je voulais en faire un lieu de rassemblement et qu’il soit au cœur de la collectivité. Et, à ma grande surprise, plus de la moitié de l’assortiment de produits de provient de la Montérégie!

Travailler comme gestionnaire pour une organisation aussi admirée et respectée que le Cirque du Soleil est pour le moins gratifiant, la Varennoise Émilie Chevalier en convient, mais elle a eu la surprise de constater que, du jour au lendemain (littéralement!) la pandémie l’a pour ainsi dire transformée en « équilibriste » sur un fil de fer qui se rompt abruptement, la laissant tomber dans le vide… Qu’à cela ne tienne, la mère de famille de trois jeunes enfants a décidé de devenir « acrobate » et « jongleuse » en décidant de lancer son projet pour appuyer sa communauté dans sa démarche vers un mode de vie plus responsable!
« J’ai travaillé au sein d’équipes de travail fantastiques qui m’ont énormément fait grandir. Mes plus récentes expériences avec le Groupe Bikini Village, Rona et dernièrement le Groupe Cirque du Soleil ont été déterminantes dans ma carrière; j’y ai rencontré des personnes extrêmement inspirantes », explique la nouvelle entrepreneure de 35 ans.
« N’empêche : depuis quelques années, on m’appelle ailleurs. Si j’adore ce que je fais, je ne suis pas convaincue du « Pourquoi » je le fais. À cette époque où la surconsommation et le jetable semblent prendre le dessus sur tout, je me sens dépassée par toutes ces mesures prises par les entreprises pour inciter ses consommateurs à acheter toujours plus, faisant ainsi fi de leurs besoins réels et des impacts environnementaux que cela engendre. Je n’ai plus envie de faire partie du problème; je veux être la solution! »
Au cœur de la communauté
C’est donc à partir de ce choc provoqué par la pandémie qu’elle a décidé d’effectuer un pivot, c’est-à-dire un changement de direction, et, appuyée par son conjoint, elle a créé… Pivot, l’épicerie écoresponsable qui a pignon sur rue au 42, St-Eugène à Varennes, près de Marie-Victorin.
« Ça faisait quatre ans que l’idée me trottait dans la tête. Lancer mon projet en pleine crise est peut-être un peu fou, mais je réalise que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée! », affirme celle dont les efforts ont été couronnés de succès puisqu’elle a remporté un prix dans la catégorie Commerce lors du plus récent Défi OSEntreprendre, volet local.
Pivot l’épicerie écoresponsable offre notamment des produits locaux, des fruits et légumes frais, des aliments en vrac, des produits ménagers et de soins corporels, des bières de microbrasserie et des vins de vignobles de la région.
Son objectif est de rallier les membres de la communauté de Varennes et des environs vers un objectif commun de réduction des déchets de consommation. Émilie Chevalier se dit étonnée de constater à quel point les gens sont curieux et prêts à faire des changements concrets pour améliorer leur empreinte environnementale.
« Je voulais en faire un lieu de rassemblement et qu’il soit au cœur de la collectivité. Et, à ma grande surprise, plus de la moitié de l’assortiment de produits de provient de la Montérégie! Je peux aussi compter sur une équipe de cinq employés géniaux qui amène beaucoup de chaleur humaine, qui donne une ambiance maison – on en a tous besoin en ces temps de pandémie! – et on peut accompagner les clients pour leur faire faire de petites découvertes; c’est comme des petits trésors », de lancer avec un large sourire la Varennoise Émilie Chevalier qui fait elle-même partie des « produits locaux » qu’il fait plaisir de découvrir!


Partager cet article