Les mots-croisés de La Relève

Une feuille de route exceptionnelle, depuis 75, ans pour le Groupe Robert

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Une feuille de route exceptionnelle, depuis 75, ans pour le Groupe Robert
Après plus de 40 ans au sein de l'entreprise dont 32 à titre de président, Claude Robert (à droite) a passé le flambeau à son fils Michel (à gauche) il y a quelques années et le Groupe Robert poursuit toujours sa progression de belle façon où la qualité, le service, l'écoute sont toujours au cœur des valeurs de l'entreprise.

En mars dernier, le Groupe Robert de Boucherville annonçait un investissement de 150 millions de dollars pour la construction d’un nouveau centre de distribution ultra moderne à Varennes. Une autre importante étape dans l’histoire d’une entreprise qui, depuis 75 ans, n’a cessé de grandir et de progresser et s’il faut en croire le président Michel Robert, « l’entreprise est là pour le long terme, c’est pourquoi il n’est pas question de révolutionner le marché, mais de vivre une croissance ciblée et d’être complètement à l’écoute de nos milliers de clients pour mieux adapter l’entreprise au marché et pour se concentrer dans nos niches d’excellence. »

Avec ses 3200 employés, ses 41 centres de distribution et terminaux, avec ses 1000 tracteurs et 3000 remorques, le Groupe Robert se positionne en fait comme un acteur important de la logistique de transport en Amérique du Nord. L’entreprise propose une gamme complète de services qui font d’elle un partenaire de choix, capable d’accompagner ses clients dans toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement, et ce, de la planification au déploiement. « La pandémie et la nouvelle tendance du Panier Bleu nous ont confirmé que le marché alimentaire représente un pan très important de notre entreprise, environ 60 % actuellement. La nourriture est évidemment un besoin essentiel et il y a de toute évidence un important marché à servir », précise Michel Robert. « C’est d’ailleurs pourquoi  les nouvelles installations de Varennes y répondront, tout comme le nouveau centre de distribution du groupe qui ouvrira en septembre à Calgary. »

Une belle histoire, une progression planifiée

Groupe Robert n’est peut-être plus la petite entreprise de transport de Rougemont qu’elle était il y a 75 ans, toutefois l’héritage de son fondateur est encore bien vivant. Ses valeurs guident toujours la direction actuelle dans la quête d’excellence.

C’est en effet en 1946 que Rosario Robert fonde à Rougemont l’entreprise de transport qui allait, des années plus tard, devenir Groupe Robert. Il comble un besoin en consacrant ses opérations au transport de denrées alimentaires produites en Montérégie, que l’entreprise achemine vers les grands centres. En 1959, cette dernière progresse graduellement au fur et à mesure que sa clientèle se diversifie. Pour soutenir sa croissance et répondre aux besoins de ses clients, elle s’équipe de huit unités de transport.

En 1966, l’entreprise doit faire face au décès de son président fondateur Rosario Robert. Son épouse, Réjeanne, et son fils Claude, alors étudiant à l’École des hautes études commerciales, décident ensemble de s’impliquer dans la société. En 1973, il devient président. Il ouvre un premier centre de distribution à Rougemont.

Au fil des ans, l’entreprise poursuit sa croissance et diversifie ses activités. Elle acquiert plusieurs entreprises de transport œuvrant dans diverses industries, un centre de distribution à Brampton en 1985, ainsi que des permis qui autorisent Groupe Robert à desservir les territoires du Québec, de l’Ontario et de 48 États américains. À l’issue de cette période de forte croissance, l’entreprise détient un parc de plus de 2 500 unités d’équipement. Avec ses 1200 employés au Québec et en Ontario, Groupe Robert est en mesure d’offrir des services de transport diversifiés de grande qualité. En 1988, l’industrie du camionnage se déréglemente.

En 1993, une alliance stratégique négociée par Claude avec le Fonds de solidarité FTQ se concrétise. Ce dernier investit de façon importante dans l’entreprise et propulse sa présence en Amérique du Nord. Cette année-là, l’entreprise inaugure un nouveau centre de distribution, cette fois à Saint-Bruno.

En 1999, l’entreprise établit un tout nouveau centre de distribution à Boucherville. D’une superficie totale de 889 625 pieds carrés, il est équipé aujourd’hui de 120 portes et de 4 zones thermiques (congélation, réfrigération, températures contrôlée et ambiante). En 2004, c’est au tour du centre de distribution de Mississauga en Ontario de voir le jour. Avec ses 330 000 pieds carrés, il permet à Groupe Robert de consolider sa position dans le marché ontarien.

Sagesse

Claude aura donc présidé aux destinées de l’entreprise durant plus de 30 ans. Avec humilité mais aussi avec audace ainsi qu’avec beaucoup d’écoute, il aura su s’adapter  tout en conservant ses valeurs. « Au milieu des années 80, les gouvernements ont dérèglementé l’entreprise du camionnage. Il a fallu s’adapter, mais jamais je ne me suis éloigné des valeurs familiales. Nous avions des principes de qualité, des normes de sécurité, nous avons poursuivi notre route en ce sens. Et si c’était à refaire aujourd’hui, je prendrais le même chemin. En affaires comme dans la vie, il faut accepter qui on est, écouter, reconnaître les défis, les dangers et les opportunités en ne prenant jamais les bouchées plus grandes que celles que l’on peut avaler », précise, tel un sage de 75 ans, Claude Robert.

En 2015, Claude Robert cède la présidence de l’entreprise à son fils Michel qui sera épaulé dans ses fonctions par ses sœurs Julie et Isabelle. Entourés d’une équipe de gestionnaires chevronnés qui partagent leur passion et leur vision des affaires, ils sont fermement engagés à poursuivre la croissance de Groupe Robert.

Claude demeure cependant bien actif et proche des affaires de la famille. Il s’implique au sein du Conseil d’administration et garde un œil, sinon les deux yeux, sur le chantier du nouveau centre de distribution de Varennes, car il en a été le concepteur, le père en quelque sorte. « On ne peut prévoir l’avenir; ce genre de projet nous appelle à anticiper demain dans notre entreprise ».

Actuellement, le Groupe Robert avec ses cinq secteurs d’activité : Transport charges complètes, Transport charges partielles, Transport États-Unis, Transport spécialisé et Centres de distribution, assure agilité et efficacité à sa clientèle. Chez Groupe Robert, nous avons la profonde croyance que la logistique signifie avant tout des gens qui rendent service à d’autres gens.

Il y a deux semaines, à la fin mai, le Groupe Robert a reçu, pour une 12e année consécutive, la distinction d’être une des sociétés les mieux gérées au Canada.  L’entreprise est maintenant membre Platine depuis cinq ans.

Dans les pommes depuis 75 ans

Et si le passé est souvent garant de l’avenir, le Groupe Robert ne cesse de grandir, de progresser et de s’imposer comme un leader en transport et en entreposage de marchandises en Amérique. Et il ne faudrait pas se surprendre non plus que la famille devienne aussi un fleuron québécois dans la production de vins et de cidres; une passion cultivée sur les terres des coteaux de Rougemont depuis bientôt 15 ans où l’on produit des vins : du vin blanc, du vin rouge, ainsi que du rosé , en plus des cidres de glace. Leurs produits sont d’une qualité exceptionnelle qui ont valu au Vignoble et Cidrerie Coteau Rougemont au moins une cinquantaine de prix et distinctions pour leur qualité. La pomme n’est pas tombée loin de l’arbre dans la famille Robert, et, de génération en génération, on cultive la passion de l’excellence dans tout.

 

 

 

Partager cet article