Les mots-croisés de La Relève

L’intervalle pour la 2e dose du vaccin d’AstraZeneca abaissé à 8 semaines

Les brèves de La Relève
L’intervalle pour la 2e dose du vaccin d’AstraZeneca abaissé à 8 semaines
Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé que la deuxième dose du vaccin d'AstraZeneca peut maintenant être administrée dans des cliniques sans rendez-vous.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé que la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca peut maintenant être administrée dans des cliniques sans rendez-vous. La décision de devancer la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca s’appuie sur une précision apportée par le Comité sur l’immunisation du Québec, qui mentionne que l’intervalle entre les deux doses de ce vaccin peut être abaissé à huit semaines. Pour les personnes de 45 ans et plus qui auraient reçu le vaccin d’AstraZeneca comme première dose, le même vaccin demeure recommandé pour la seconde, notamment parce que le risque de développer une thrombose avec thrombocytopénie (TIPIV) est encore plus faible que lors de la première dose, soit de l’ordre d’un cas sur 600 000. Une personne pourrait cependant, après consentement éclairé, préférer recevoir une dose de vaccin ARNm (Pfizer ou Moderna) comme deuxième dose. Dans ce cas, le rendez-vous prévu (112 jours après la première dose) sera maintenu. Selon les données récemment publiées sur ce type de stratégie de vaccination, les personnes qui recevront deux vaccins différents ressentiront probablement des effets secondaires plus importants dans les jours suivants la seconde dose, tels que de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue.

Partager cet article