Les mots-croisés de La Relève

Politique culturelle: le milieu des arts reprend vie à Contrecoeur

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Politique culturelle: le milieu des arts reprend vie à Contrecoeur
Une œuvre de l’artiste et ethnologue André Michel (Photo : André Michel)

La Ville de Contrecœur a lancé une première politique culturelle dont l’objectif est d’améliorer les infrastructures municipales en loisir et de diversifier l’offre d’activités proposées à la population. Le tout afin de revitaliser le milieu de vie des citoyens en ramenant au premier plan l’identité culturelle et historique de la région.

Échafaudée par l’équipe municipale et un comité qui s’est penché sur la question depuis l’automne dernier, cette nouvelle politique culturelle s’appuie sur les résultats d’un sondage supervisé par la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT). Elle s’est matérialisée grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications dans le cadre d’une entente de développement culturel.

Lors de la collecte de données, les citoyens étaient invités à partager leurs observations concernant l’offre d’activités proposées à Contrecœur et à se prononcer sur les infrastructures accessibles sur le territoire.

« C’est une politique que nous avons travaillée avec le milieu communautaire, s’est exprimée la mairesse Maud Allaire lors de la dernière séance ordinaire du conseil municipal. Ça va permettre au conseil de faire des investissements réfléchis dans les infrastructures en plus de mettre en valeur nos artistes et artisans locaux. »

Un bel été pour Culture C

La mairesse a par ailleurs invité la population à assister à l’exposition de l’artiste et ethnographe André Michel qui, à compter du 19 juin, présentera une série de dessins à la sanguine représentant des traditions culinaires des Premières Nations.

« C’est un artiste qui a toujours travaillé à faire connaitre les artistes autochtones, a mentionné Magalie Bélanger, présidente du conseil d’administration de Culture C lors de son passage à l’émission On a des choses à dire diffusée sur les ondes CJSO. L’exposition s’appelle Makushan : le festin. Ça traite de la vie quotidienne des Innus avec lesquels il a eu la chance de vivre. »

Moteur artistique de la région, l’organisme Culture C devrait par ailleurs bénéficier grandement de cette volonté de la Ville d’améliorer l’offre artistique au cours des prochains mois et des prochaines années. Une nouvelle qui est la bienvenue après une année marquée par les restrictions sanitaires et les ponctuelles fermetures liées à la COVID-19.

« Cet été, nous avons beaucoup d’activités qui vont reprendre, ajoute Mme Bélanger. Avec la pandémie, beaucoup de choses ont été arrêtées, mais là, ça reprend vie. Nous animons surtout le parc Cartier-Richard et la Maison Le Noblet. L’été dernier, nous avons présenté des spectacles extérieurs. Nous pouvions recevoir des gens, mais en bulle familiale. Cet été, ça continue, mais en fonction des mesures gouvernementales, nous allons pouvoir recevoir encore plus de personnes. »

Cette dernière rappelle par ailleurs que les spectacles du dimanche reprendront au courant de l’été avec notamment une série d’événements débutant le 1er août et qui devrait culminer le 29 août avec la présentation d’une grande fête pour les jeunes… Juste à temps pour souligner la fin de la belle saison et l’inévitable rentrée.

Partager cet article