Les mots-croisés de La Relève

La Montérégie pourrait très bientôt revenir en zone orange

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
La Montérégie pourrait très bientôt revenir en zone orange
« On s'approche du moment où les terrasses vont ouvrir. Nos enfants vont pouvoir faire du sport ensemble. On va enfin pouvoir se visiter, se retrouver à l'extérieur », a déclaré le premier ministre François Legault le 11 mai dernier. (Photo : Québec)

Il y avait beaucoup d’espoir lors du point de presse du premier ministre du Québec et de la santé publique le 11 mai dernier alors que François Legault a même évoqué que la Montérégie pourrait bientôt quitter la zone rouge. « On sent que ça s’en vient la zone orange et les restaurants. J’espère avoir l’accord bientôt de la santé publique. »
Les bonnes nouvelles étaient nombreuses lors de cette rencontre en raison des voyants lumineux sur le tableau de bord qui indiquent que la situation s’améliore régulièrement.
« On est en train ensemble de traverser la 3e vague, a déclaré le premier ministre. On se fait vacciner plus vite que dans le reste du Canada. On va bientôt annoncer un plan complet d’assouplissements. On s’approche du moment où les terrasses vont ouvrir. Nos enfants vont pouvoir faire du sport ensemble. On va enfin pouvoir se visiter, se retrouver à l’extérieur. »
« La situation va très bien, a-t-il ajouté. On s’en va dans la bonne direction. Les cas et les hospitalisations sont en baisse et le taux de positivité est passé de 2,8 à 2,6% la semaine dernière. On est en train de passer à travers la 3e vague. »
Le premier ministre a même évoqué que l’été pourrait ramener un peu plus de normalité dans la vie des gens. « L’été s’en vient et s’annonce mieux que l’été passé. D’abord, quand on regarde les hospitalisations, on en a la moitié moins qu’à la même date l’année passée. Quand on regarde les décès, On en a 10 fois moins qu’à la même date l’année passée. »
Les jeunes et l’éducation
Un des points qui a particulièrement fait plaisir au premier ministre, c’est au chapitre de l’éducation. « Je mets au défi qui que ce soit de trouver un endroit en Amérique du Nord où les écoles sont restées aussi longtemps ouvertes depuis le début de la pandémie, il y a 14 mois. Pour nous, ç’a toujours été une vraie priorité. Et je lance un appel à la prudence d’ici la fin des classes, c’est important que nos enfants restent à l’école. Et merci à tout le personnel qui nous ont permis de garder nos enfants à l’école. C’est important pour leur apprentissage, leur vie sociale, leur santé mentale »
Il s’est aussi spécialement adressé aux jeunes, car ils étaient conviés à leur tour à prendre rendez-vous pour la vaccination. « Et j’ai un message pour vous. Vaccinés, ça rime avec solidarité. Ça rime avec fierté et avec liberté. Et, surtout, ça rime avec un bel été. Allez-y. Prenez rendez-vous en masse. Venez vous faire vacciner. Je compte sur vous autres. »
Les chiffres émis le 9 mai par la Direction de la santé publique de la Montérégie confirment d’ailleurs cet espoir puisqu’après quatre semaine de hausses, le nombre de cas est à la baisse depuis la semaine du 18 avril. Il a diminué dans tous les groupes d’âge, sauf chez les personnes âgées de 80 ans et plus.
Les hospitalisations vont également en diminuant depuis la semaine du 11 avril, alors que les décès sont relativement stables depuis le début du mois de mars. Il y aurait 108 éclosions actives sur l’ensemble du territoire en Montérégie, et ce nombre a diminué dans tous les secteurs, soit 8 en milieu de vie fermé ou de soins; 44 dans les écoles; 19 dans les garderies; 33 au travail et 2 dans un événement.



Partager cet article