Les mots-croisés de La Relève

Contrecœur : en 78e position du palmarès des villes où il fait bon vivre

Communiqué
Contrecœur : en 78e position du palmarès des villes où il fait bon vivre
La Ville de Contrecœur a fait son entrée pour une première fois dans le palmarès des municipalités au Québec où il fait bon vivre. (Photo : Courtoisie)

La Ville de Contrecœur a fait son entrée pour une première fois dans le palmarès des municipalités au Québec où il fait bon vivre. Les améliorations effectuées dans ses parcs et ses espaces verts ainsi que les nombreux attraits sur son territoire sont des éléments qui ont permis à Contrecœur de se classer cette année.

La firme de sondage Léger dresse pour une 10e année son palmarès des municipalités où les gens se disent les plus heureux. Celui-ci est fondé sur l’indice de bonheur Léger (IBL) des Québécois, qui se base sur 25 facteurs d’influence, dont la santé, l’amour, l’argent, la famille et l’accomplissement.

Contrecœur se classe au 78e rang des 100 municipalités les plus heureuses au Québec. Cette position réjouit la mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, qui croit que les projets d’amélioration réalisés au cours des dernières années ont contribué à son apparition dans ce palmarès.

« Le conseil municipal travaille très fort afin d’améliorer la qualité de vie de ses citoyens et citoyennes. Plusieurs activités et infrastructures ont été adaptées pour répondre aux besoins exprimés par la population. Nous avons également des services de proximité. Cette position au palmarès nous démontre que nos efforts portent leurs fruits et sont même reconnus. La pandémie a accentué le besoin des gens de s’installer à l’extérieur des grands centres, dans les villes et les villages. On voit d’ailleurs cette tendance avec l’augmentation constante de notre population et aussi notre indice de vitalité. Ces éléments démontrent que Contrecoeur est une ville attirante et attrayante », souligne la mairesse de Contrecoeur, Maud Allaire.
Parmi les principales améliorations effectuées sur son territoire dans les dernières années, on compte la diversification de son offre commerciale, l’agrandissement de ses zones de conservation et la création d’une forêt nourricière.

L’ajout de mobilier urbain, dont de modules pour enfant et d’entraînement pour les adultes, de balançoires, de fontaines d’eau pour le remplissage de bouteille, de quai pour le kayak et pour le paddle board dans ses parcs ainsi que le réaménagement de son centre-ville et de la place François-De Sales-Gervais afin d’accéder plus facilement aux rives du Saint-Laurent contribuent grandement à la qualité de vie des Contrecoeurois et Contrecoeuroises.

Pour de plus amples informations sur les améliorations et les attraits de Contrecœur, consultez notre site Internet au www.ville.contrecoeur.qc.ca.

Partager cet article