Les mots-croisés de La Relève

Féminicides: les organismes de la Rive-Sud se mobilisent pour protéger les femmes

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Féminicides: les organismes de la Rive-Sud se mobilisent pour protéger les femmes

Le risque zéro n’existe peut-être pas, mais le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et ses partenaires se donnent une obligation de 100 % d’efforts pour améliorer leurs interventions en lien avec la violence conjugale et ainsi tenter d’éviter les féminicides sur le territoire de l’Agglomération de Longueuil.

En partenariat avec les centres d’hébergement pour femmes, l’organisme Entraide pour hommes, la DPJ, le DPCP, le CAVAC et les CISSS de la Montérégie-Centre et Montérégie-Est, le SPAL se dote d’un outil supplémentaire efficace pour protéger les femmes.

« Nous devons agir collectivement pour les femmes, et puisque nous mesurons bien l’ampleur des dommages collatéraux que peut représenter la perte d’une mère pour ses enfants, sa famille et ses proches, on invite la population à se mobiliser. Les femmes sont invitées à demander du soutien, les témoins doivent signaler les actes de violence envers les femmes et les hommes doivent aller chercher de l’aide, assez c’est assez ! », mentionne Simon Crépeau, inspecteur au Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Des ressources sont à la disposition des femmes de la Rive-Sud en situation d’aide :

SOS Violence conjugale : 1 800 363-9010 (24/7)
Centre de crise l’ACCÈS : 450 679-8689 (24/7)
Entraide pour hommes : 450 651-4447
Police de l’agglomération de Longueuil : 911


Partager cet article