Les mots-croisés de La Relève

Investissements de près de 867 M$ dans les routes de la Montérégie

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Investissements de près de 867 M$ dans les routes de la Montérégie

Le gouvernement du Québec investira d’ici à 2023 tout près de 867 M$ pour la réalisation de plus de 200 projets en matière de transport routier et maritime dans la région de la Montérégie.
Selon le ministre de la Justice et ministre responsable de la région de la Montérégie Simon Jolin-Barrette, qui a fait cette annonce au nom du ministre des Transports François Bonnardel, il s’agit d’une somme supérieure à celle annoncée l’an dernier, « qui contribuera également à la relance économique de la région et du Québec tout entier ».
Les sommes se répartissent ainsi :
• 218 015 000 $ pour des chaussées en bon état;
• 390 175 000 $ pour des structures en bon état;
• 255 701 000 $ pour un réseau efficace et sécuritaire, notamment pour donner suite à des recommandations du Bureau du coroner;
• 1 595 000 $ pour la préparation d’un projet du secteur maritime;
• 1 215 000 $ pour le maintien en bon état de structures et de ponceaux situés sur des emprises ferroviaires abandonnées.

Travaux dans la région

Parmi les projets qui seront réalisés dans la région, on retrouve plusieurs chantiers d’asphaltage sur l’autoroute 30, entre Brossard et Boucherville, dans le cadre de la démarche visant à bonifier à court terme l’utilisation de l’accotement par les autobus en vue de la mise en service du Réseau express métropolitain (REM).
Plus en détail, il s’agit de l’asphaltage de l’autoroute en direction ouest, entre l’autoroute 20 et le boulevard De Montarville, et en direction est, entre la route 116 et l’autoroute 20 (parachèvement).
À ces travaux s’ajoutent la réfection du pont d’étagement de la 229 au-dessus de l’autoroute 30, qui relie les villes de Varennes et de Sainte-Julie; la réfection de ponceaux sous l’autoroute 20 et la route 132; l’asphaltage de bretelles de l’échangeur de l’autoroute 30 et de la route 116; la réfection de la signalisation de destination dans l’échangeur de l’autoroute 30 et de la route 116; et la réfection d’une structure sur la route 116, dans l’échangeur de la route 116 et de l’autoroute 30.
Sur l’accélération
Le ministre Jolin-Barrette a salué l’adoption de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructures. « Il s’agit d’un outil de plus pour nous permettre de créer et rapidement des emplois. Cette loi a changé la donne, car elle nous permet de devancer de 12 à 36 mois la réalisation de certains travaux. »
Dans la région, il s’agit de l’asphaltage de la route 134 (boulevard Taschereau), entre la route 112 et le pont Jacques-Cartier, à Longueuil; et la reconstruction du pont d’étagement du chemin du Ruisseau Nord, qui passe au-dessus de l’autoroute 20, à Saint-Mathieu-de-Belœil; ainsi que l’élargissement de l’autoroute 20 en direction est pour aménager une voie réservée entre Sainte-Julie et Beloeil; et l’élargissement de l’autoroute 10, pour aménager une voie réservée dans chaque direction entre Brossard et Carignan.

 

Partager cet article