Les mots-croisés de La Relève

Forte augmentation des hospitalisations en Montérégie

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Forte augmentation des hospitalisations en Montérégie
Les chiffres indiquent que le nombre d’hospitalisations a fortement augmenté en Montérégie puisqu’on enregistrait 61 nouvelles hospitalisations en lien avec la COVID-19 dans la semaine du 4 au 10 avril.

La venue des beaux jours du printemps a fait particulièrement du bien au moral des gens, mais elle a du même coup favorisé les rapprochements, particulièrement à l’extérieur, et cela s’est reflété dans l’augmentation des cas. Ce qui préoccupe particulièrement les responsables de la Direction de la santé publique de la Montérégie (DSPM), c’est l’augmentation des hospitalisations qui est fortement à la hausse dans la région.
Selon les données émanant de la DSPM en date du 11 avril dernier, le nombre de cas de personnes ayant contracté le coronavirus s’accroît depuis maintenant trois semaines et il a augmenté dans tous les groupes d’âge. Par contre, le nombre des décès est relativement stable depuis cinq semaines.
Sur le territoire, les autorités indiquent qu’il y avait, en date du 13 avril, 58 cas à Boucherville, aucun à Calixa-Lavallée, 12 à Contrecœur, 16 à Saint-Amable, 49
À Sainte-Julie, 23 à Varennes et 10 à Verchères.
On constatait la présence de 95 éclosions actives en Montérégie et ce nombre est à la hausse en milieu de vie fermé ou de soins, à l’école et au travail. Ce chiffre illustre bien l’augmentation des cas depuis quelques temps, car il y avait deux fois moins d’éclosions au cours du mois dernier. On comptait récemment 10 éclosions en milieu de vie fermé ou de soins, 29 dans les écoles, 6 en milieu de garde, 49 dans les lieux de travail et 1 dans un autre milieu ou événement.
Hôpitaux sous surveillance
Les chiffres de la DSPM indiquent que le nombre d’hospitalisations a fortement augmenté quant à lui puisqu’on enregistrait 61 nouvelles hospitalisations en lien avec la COVID-19 dans la semaine du 4 au 10 avril, soit plus du double que la semaine précédente avec 27 admissions à l’hôpital. Les trois hôpitaux les plus touchés sont Honoré-Mercier avec 19 patients, Pierre-Boucher avec 18, et Charles-Le Moyne avec 17.
Cette situation s’observe également à l’échelle de la province selon la plus récente mise à jour des deux rapports de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Ainsi, pour la semaine du 3 au 9 avril, le nombre de nouveaux cas est en augmentation de 29% par rapport à la semaine précédente (10 561 versus 8 201) et cette augmentation est observée dans tous les groupes d’âge. Contrairement aux semaines précédentes, elle est plus marquée chez les personnes de 70 ans et plus, soit une augmentation de l’ordre de 52 %.
Le nombre d’hospitalisations anticipées augmente de 39% par rapport à la semaine précédente (367 versus 264) et l’INESSS anticipe que le nombre de cas qui nécessiteront un séjour aux soins intensifs pourrait doubler par rapport à la semaine précédente (125 versus 62).
Pour le Québec dans son ensemble, les projections suggèrent une augmentation des nouvelles hospitalisations au cours des deux à trois prochaines semaines, notamment pour Montréal et ses régions proches. Par contre, les responsables ne prévoient pas de dépassement des lits désignés COVID-19 au cours de cette période.



Partager cet article