Les mots-croisés de La Relève

Recyclage des masques à usage unique : Longueuil et le RTL emboitent le pas

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Recyclage des masques à usage unique : Longueuil et le RTL emboitent le pas
De gauche à droite : Daniel Sauvé, directeur Bâtiments et actifs métropolitains du RTL, Karine Fortin, conseillère principale, Santé et sécurité, Martin Lavoie, directeur Exploitation et Julie Venne, gestionnaire de projets.

De plus en plus d’organismes, de villes et d’organisations régionales, bien conscients du volume de masques à usage unique utilisés par les citoyens se lancent dans la récupération. Entre autres le Réseau de transport de Longueuil (RTL) et la Ville de Longueuil récupèrent maintenant ceux utilisés par ses employés.
Les employés du RTL peuvent déposer leurs masques dans les boîtes installées à cet effet dans les différents bâtiments et garages. Les masques récoltés seront traités et transformés en matériaux convertibles par une entreprise québécoise spécialisée et serviront par la suite à la fabrication de nouveaux objets. Cette initiative permettra d’éviter que les 10 000 masques de procédure utilisés de façon hebdomadaire par les employés se retrouvent à la poubelle.
« Par ce projet, nous poursuivons nos efforts afin de réduire notre empreinte écologique. Cette solution mise en place par nos employés aura certainement un impact concret. Elle s’ajoute à plusieurs autres initiatives comme l’électrification de notre parc d’autobus, la mise à la disposition de bornes électriques pour nos employés, l’utilisation de savon écologique pour le nettoyage des autobus et plus encore », mentionne Jonathan Tabarah, président du conseil d’administration du RTL.

Les élus de la Ville de Longueuil ont eux aussi décidé d’emboiter le pas et d’étudier la possibilité d’installer des boites de récupération de masques dans des édifices municipaux et bibliothèques. La décision a été prise lors de la séance du conseil du 23 mars. Le conseiller de l’arrondissement de Saint-Hubert, Jacques E Poitras, a tenu à remercier ses collègues, puisque c’est lui qui en avait fait la demande en janvier dernier. Il a aussi rappelé que cette récupération était un véritable enjeu écologique, car il y aurait utilisation de 4,3 milliards de masques chaque jour sur la planète.

Dans une MRC voisine
Une MRC presque voisine du territoire de Longueuil a aussi décidé de poser un geste concret pour récupérer les fameux masques jetables utilisés par l’ensemble de la population. Les citoyennes et citoyens de Marieville et de l’ensemble de la MRC de Rouville peuvent dorénavant les déposer dans une boîte de récupération installée à cet effet.






Partager cet article