Les mots-croisés de La Relève

La Montérégie résiste à la 3e vague

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
La Montérégie résiste à la 3e vague
On remarque une tendance similaire en ce qui concerne les hospitalisations, car après une baisse observée pendant six semaines consécutives, ces données sont relativement stables depuis quatre semaines maintenant. (Photo : DSPM)

Les plus récentes données de la Direction de la santé publique de la Montérégie (DSPM) permettent de constater que la région résiste à la troisième vague et la vaccination est à la source de cet espoir. Le premier ministre, qui s’est d’ailleurs fait vacciner vendredi, a toutefois rappelé son mot d’ordre depuis des semaines : « Je demande à tous les Québécois un dernier effort. J’ai besoin de vous pour continuer de résister à la troisième vague. On est bien partis. Je compte sur vous pour le dernier droit »
Les faits saillants du 21 mars dernier de la DSPM indiquent que le nombre de cas a diminué pendant neuf semaines consécutives et il est maintenant stable depuis trois semaines, et ce, dans tous les groupes d’âge et également dans presque toutes les MRC de la Montérégie.
On remarque une tendance similaire en ce qui concerne les hospitalisations, car après une baisse observée pendant six semaines consécutives, ces données sont relativement stables depuis quatre semaines maintenant. Le nombre de décès a lui aussi connu une baisse pendant neuf semaines avec toutefois des fluctuations aléatoires. À ce jour, 3,5 % des Montérégiens qui ont eu la COVID-19 en sont décédés et leur moyenne d’âge est de 84 ans.
On signale de plus qu’il y a 43 éclosions actives en Montérégie en date du 21 mars et ce nombre est à la baisse, soit 4 en milieu de vie fermé ou de soins; 13 en milieu scolaire; 6 en milieu de garde et 20 en milieu de travail.
En ce qui concerne les cas actifs par municipalité en date du 23 mars, il y en aurait 10 à Boucherville; aucun à Contrecœur et Calixa-Lavallée; moins de 5 à Verchères selon ce qu’indique la DSPM; 5 à Saint-Amable et 10 à Varennes. La situation à Sainte-Julie est encore une fois un peu plus préoccupante, car on compte 19 cas actifs, ce qui est signe que le virus circule de façon plus prononcée dans ce secteur.
« Je compte sur vous pour le dernier droit »,
Ces chiffres en Montérégie démontrent que la région résiste à la troisième vague, ce qui est à l’image de ce que l’on observe à travers le Québec où la situation épidémiologique demeure stable. Cela constitue une bonne nouvelle dans le contexte où la montée des variants se confirme à de nombreux endroits ailleurs dans le monde.
« Le Québec résiste », a déclaré François Legault le 23 mars dernier alors que le cap du million de Québécois vaccinés a été franchi. « Les mesures et le suivi des mesures ont fonctionné, mais la guerre n’est pas finie. On a encore quelques semaines difficiles devant nous. Il faut continuer d’être prudents pendant qu’on accélère la vaccination »,
« Personne ne veut revenir en arrière. (…) On a besoin de votre collaboration. Je demande à tous les Québécois un dernier effort. J’ai besoin de vous pour continuer de résister à la troisième vague. On est bien partis. Je compte sur vous pour le dernier droit », a-t-il ajouté.
« Malgré les assouplissements des dernières semaines et le printemps qui s’amorce, il faut continuer de respecter les consignes et les mesures en place si on veut éviter une troisième vague », a renchéri pour sa part le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. « La vaccination s’accélère, et c’est une excellente nouvelle, mais on observe également une accélération de la propagation des variants. La situation demeurera précaire pour quelques semaines encore. »

Partager cet article