Les mots-croisés de La Relève

La fin des faibles couronne son grand gagnant : le rappeur bouchervillois J.A.M.

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
La fin des faibles couronne son grand gagnant : le rappeur bouchervillois J.A.M.
Le rappeur bouchervillois J.A.M. couronné grand gagnant de La fin des faibles (Photo : Bertrand Duhamel)

Le rappeur de Boucherville J.A.M. est le grand vainqueur de La fin des faibles, cette grande compétition de rap qui aura fait rayonner la langue française d’une façon toute spéciale sur les ondes de Télé-Québec.
Lors de cette finale animée par Pierre-Yves Lord, les cinq finalistes, J.A.M., Woodman, Monk.e, LeMind et Raccoon, ont dû se mesurer dans une nouvelle épreuve où ils devaient improviser sur trois pièces instrumentales choisies par le DJ et mettant à l’honneur différents styles ou rythmes. C’est au terme de cette épreuve que J.A.M. a remporté les honneurs, après s’être démarqué aux yeux des juges Koriass, Sarahmée et Souldia.
La toute première compétition de rap francophone à la télé au Québec s’est échelonnée sur quatre semaines et a fait découvrir seize des meilleurs rappeurs et rappeuses connus ou de la relève.
Celui qui a fait un passage remarqué au Festival international de la chanson de Granby en 2019 était plus qu’heureux de remporter ce qu’on appelle les Olympiques du rap au Québec. « La raison pour laquelle j’ai autant “performé” […] c’est parce que je sentais que toutes nos énergies étaient synchronisées. Oui, je suis arrogant dans mes textes, mais je ne veux pas piler sur les pieds de personne. Je tiens juste à pousser la culture et à la mettre de l’avant. Merci! », a lancé le grand gagnant J.A.M., de son vrai nom Jamil Assoum.
En tant que champion de l’émission La fin des faibles, l’artiste âgé de 22 ans remporte une bourse pour produire un vidéoclip ainsi qu’un voyage pour participer au volet international d’End Of the Weak, une sorte de jeux olympiques du RAP.

On verra J.A.M. sur la scène de Belle et Bum lors de la dernière émission de la saison, ce samedi 27 mars à 22 h.

La fin des faibles est offerte en rattrapage gratuitement sur telequebec.tv et sur l’application Télé-Québec. 

Partager cet article