Les mots-croisés de La Relève

Le Centre médical de Varennes fermera ses portes en juin

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Le Centre médical de Varennes fermera ses portes en juin
Le Centre médical de Varennes situé au 2082, route Marie-Victorin

Le Centre médical de Varennes fermera ses portes de façon permanente le 30 juin prochain. Cette décision est directement liée à la difficulté que connaissent actuellement les établissements de santé quand vient le temps de recruter de jeunes généralistes pour occuper les postes laissés vacants à la suite de départs à la retraite.

Dans le cas de la clinique située sur la route Marie-Victorin puisque la conjoncture défavorable a poussé l’administration à prendre une décision qui a pu surprendre une partie de la clientèle. En particulier en temps de pandémie.

« Plusieurs médecins ont annoncé leur départ à la retraite, explique Hélène Bissonnette, adjointe administrative à la clinique varennoise. On parle de médecins qui ont plus de 70 ans. Et deux de nos jeunes médecins partent à la fin du mois. Ils vont se joindre au personnel du Groupe de médecine familiale (GMF) des Îles-Percées à Boucherville. Toute leur clientèle va les suivre. »

Devant l’éventualité de devoir poursuivre les activités en s’appuyant sur deux médecins généralistes, les gestionnaires du centre médical ont plutôt opté pour la fermeture permanente une fois le bail arrivé à échéance. « Avec deux médecins seulement, c’est difficile de gérer les situations quand il y en a un qui s’absente, mentionne Mme Bissonnette. L’autre doit veiller à tout. La situation est différente quand il y a plus de médecins. Alors c’est ce qui a provoqué la fermeture. Il ne restait plus assez de médecins pour maintenir la clinique à flot. »

Guichet d’accès

Les médecins de la clinique qui poursuivent leurs activités seront donc redéployés à la Clinique de la Marine, également située à Varennes. « Ils vont ainsi former un groupe plus important de médecins, précise Hélène Bissonnette. Les spécialistes vont également relocaliser leur pratique à la Clinique de la Marine. »

Les dossiers des patients de ces médecins seront eux aussi transférés au centre situé au 303, boulevard de la Marine. Même chose pour ceux qui ont choisi de poursuivre leurs activités professionnelles au GMF des Îles-Percées. En revanche, les patients dont le médecin de famille part à la retraite doivent s’assurer de suivre la procédure afin de se voir attribuer un nouvel omnipraticien.

« Le médecin qui décide de partir à la retraite peut, deux ans à l’avance, aviser la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) de sa décision. Et il doit avertir chacun de ses patients. À partir de ce moment, ces derniers peuvent déjà s’inscrire au Guichet d’accès à un médecin de famille. Ils ne sont pas obligés d’attendre », ajoute Mme Bissonnette.

Les gens qui désirent s’inscrite au Guichet d’accès à un médecin de famille doivent remplir le formulaire prévu à cet effet sur le site Internet de la RAMQ.

Partager cet article