Les mots-croisés de La Relève

L’assemblée en bref: Contrecoeur appuie le projet de prolongement du REM

Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
L’assemblée en bref: Contrecoeur appuie le projet de prolongement du REM
(Photo : RobertBinette)

Voici en résumé quelques-uns des points qui ont été abordés par les élus de Contrecœur lors de la séance régulière qui se tenait via visioconférence le 9 mars dernier.

* Les élus ont convenu à l’unanimité d’acquiescer à la demande d’exemption de taxes municipales du Centre d’action bénévole À plein cœur.

* Une demande de dérogation mineure formulée par le propriétaire de l’établissement commercial situé au 4945, rue des Patriotes (local 100) a reçu une réponse positive du conseil. Ce dernier obtient ainsi la permission de déroger à l’article 1095 du règlement de zonage 858-1-2009 et par le fait même, d’installer quatre enseignes d’identification plutôt que le maximum autorisé de deux.

* Une de ces enseignes étant d’une superficie de 13,50 mètres carrés, le commerçant a par ailleurs obtenu une autorisation lui permettant d’excéder la superficie maximale autorisée, cette dernière étant fixée à 6 mètres carrés. Les enseignes en question concernent les bannières IGA Extra, SAQ, Rachelle Béry ainsi que Marché Emily et Philip.

* Fut également approuvée la demande de permis pour la construction d’un bâtiment principal commercial d’une superficie approximative de 3 848 m², incluant un entrepôt détaché d’une superficie approximative de 3 252 m², d’un centre de jardin en cour latérale et d’une aire de stationnement comprenant 207 cases au propriétaire de l’immeuble situé au 4010, rue des Patriotes devant héberger la future quincaillerie Canac. La construction pourrait débuter dès l’été prochain.

* Le conseil a entériné la nomination de deux personnes pour occuper les places laissées vacantes au sein du Comité consultatif d’urbanisme (CCU), soit Maggy Bissonnette (siège B en remplacement de Rachel Savard) ainsi que Laurence Danis (siège C en remplacement de Valérie Vincent). Les élus ont du même coup confirmé la nomination de Ronald Leclaire (siège D) pour un mandat de 3 ans qui se terminera le 31 décembre 2023.

* Le directeur général et greffier de la Ville a en outre obtenu l’autorisation de signer une entente de services professionnels avec la corporation à but non lucratif Le Réseau d’accueil des agents et agentes de la paix, appelé La Vigile, afin d’offrir des consultations destinées au personnel du Service de sécurité incendie de Contrecœur pouvant être en détresse psychologique à la suite d’un choc vécu dans le cadre de leur travail.

* La Ville a autorisé la signature d’une entente de partenariat avec Hydro-Québec pour le déploiement de bornes de recharge (240V) pour véhicules électriques.

* Les élus ont convenu de demander au gouvernement du Québec de financer, via le programme AccèsLogis, 10 000 nouveaux logements sociaux et communautaires et d’inclure le logement social et communautaire au cœur de son plan de relance économique.

* Fut aussi autorisée, la signature d’une offre d’achat du lot situé au 5096, route Marie-Victorin. Le tout en accord avec les intentions du conseil de procéder, selon les opportunités, à des acquisitions s’inscrivant dans la stratégie d’aménagement et de développement du bord du fleuve Saint-Laurent dans le secteur centre-ville.

* La Ville a par ailleurs manifesté son intention de procéder à des travaux de réaménagement de la place François-De Sales-Gervais, à l’aménagement de place publique adjacente à l’hôtel de ville et à la construction éventuelle d’un centre d’interprétation maritime.

* Finalement, la Ville a manifesté son appui au projet de prolongement du Réseau express métropolitain (REM) qui pourrait aller de Brossard à Boucherville et Sainte-Julie en longeant l’autoroute 30. Le conseil demande en outre au gouvernement provincial d’établir un échéancier de réalisation du prolongement du REM dans l’axe de l’autoroute 30.

 

 

 

Partager cet article