Les mots-croisés de La Relève

Le Groupe Robert investit 150 M$ dans un nouveau centre de distribution à Varennes

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Le Groupe Robert investit 150 M$ dans un nouveau centre de distribution à Varennes
Projet de centre de distribution du Groupe Robert sur la chemin de l'Énergie, à Varennes.

Le Groupe Robert, une entreprise spécialisée dans l’entreposage et le transport de marchandises, dont le siège social est situé sur le boulevard Marie-Victorin à Boucherville depuis plus de 20 ans, construira à Varennes cette fois-ci, avec la participation financière du Fonds de solidarité FTQ, partenaire de l’entreprise depuis 1993, et celle du gouvernement du Québec, un nouveau centre de distribution automatisé à la fine pointe de la technologie.
Ce nouveau centre nécessitera un investissement de plus de 150 M$, incluant un investissement de 40 M$ du Fonds et une aide financière du gouvernement du Québec de 15 M$ sous forme de prêt.
« C’est un projet que nous murissions depuis au moins trois ans, mais la pandémie nous a confirmé la nécessité d’aller de l’avant. Nous allons pouvoir nous positionner avantageusement, car le site d’environ un million de pieds carrés est stratégique, à proximité de l’autoroute 30, à côté de joueurs importants tels que Jean Coutu et Costco, sans parler de l’ouverture prochaine des installations portuaires de Contrecœur que nous pourrons desservir rapidement et presque directement », indique Michel Robert, président et chef de la direction du Groupe Robert.
« Nous allons pouvoir miser sur des installations ultramodernes et de plus en plus automatisées pour entreposer et transporter le plus vite possible les aliments qui contribuent, entre autres, au Panier Bleu du Québec. La construction est déjà en chantier et nous figurons inaugurer le nouveau centre de distribution en décembre 2022. À terme, nous prévoyons créer une centaine de nouveaux emplois », a précisé Michel Robert, le petit-fils du fondateur, Rosario Robert. Ce dernier a démarré, il y a maintenant 75 ans, une petite entreprise de camionnage au cœur de la Montérégie, à Rougemont.
« Le Groupe Robert est fier d’agrandir son offre pour le marché agroalimentaire au Québec et d’accroître son efficacité grâce à ce nouveau centre de distribution ultra-efficace conçu avec les technologies les plus modernes et durables. Depuis 1946, nous travaillons à toujours en offrir plus à nos clients, tout en demeurant l’entreprise familiale en laquelle ils ont confiance », a ajouté Michel Robert.
Une réponse à la demande croissante
Le nouveau centre de distribution à grande capacité verticale – d’une hauteur de 150 pieds – pourra recevoir 60 000 palettes, soit 30 000 pour des produits frais et 30 000 pour des produits surgelés.
Ce nouveau centre vient s’ajouter à ceux du complexe agroalimentaire de Boucherville du Groupe Robert et répondra aux besoins toujours croissants de l’industrie alimentaire pour la marchandise réfrigérée et surgelée. Le projet est directement en lien avec la stratégie du gouvernement du Québec qui prône l’autonomie alimentaire et la consommation locale.
Grâce à ce projet, Groupe Robert sera le premier prestataire de services logistiques (« third-party logistics » ou « 3PL ») au Québec, avec un entrepôt automatisé pour aliments frais et surgelés; entrepôt qui sera parmi les plus
automatisés en Amérique du Nord.
Un bâtiment à la fine pointe de la technologie
Afin d’assurer une grande fluidité des marchandises et d’optimiser le temps des chauffeurs, un système automatisé à haute vélocité permettra de décharger une remorque en seulement quelques minutes.
La réfrigération du bâtiment sera assurée par un système de haute performance au gaz carbonique (CO2). En plus d’être performant, ce gaz est très sécuritaire comparativement à l’ammoniac ou au fréon. En complément, un système de réduction d’oxygène installé dans la zone d’entrepôt robotisée viendra réduire
considérablement les risques d’incendie.
Un projet vert
Le projet est inspiré des meilleures pratiques d’ici et d’ailleurs dans le monde et s’appuie sur les 75 années d’expérience de la famille Robert et de son équipe chevronnée en services logistiques.
Grâce aux nouvelles technologies, le centre sera équipé d’un système de récupération de chaleur générée par les équipements de réfrigération, pour fournir toute la chaleur nécessaire au bon fonctionnement du bâtiment et chauffer les dalles de béton extérieures des quais de chargement. Le surplus de chaleur pourrait servir également à chauffer les propriétés avoisinantes ou l’équivalent de 100 résidences unifamiliales.
Des panneaux solaires ainsi qu’un système de récupération des eaux de pluie pour le lavage des remorques viendront compléter l’efficacité énergétique de ce bâtiment phare de l’organisation.
La construction a été confiée à l’entrepreneur général Construction Sorel. Groupe
Robert est également accompagné de l’architecte Jean Carol Fournier et de la firme d’ingénierie Tetra Tech pour la réalisation de ce projet. La mise en opération du centre aura lieu début 2023.
Des élus applaudissent le Groupe Robert
La construction du nouveau centre aura un impact certain sur l’économie de la région, c’est pourquoi plusieurs élus tant locaux que nationaux se réjouissent de l’annonce faite cette semaine par le Groupe Robert.
Pour la ministre déléguée à l’Économie Lucie Lecours, « la pandémie de la COVID-19 nous a fait réaliser l’importance de consolider les chaînes d’approvisionnement locales afin d’assurer l’acheminement de produits partout au Québec. En automatisant son nouveau centre de distribution et d’entreposage, le Groupe Robert consolide sa position de chef de file dans le secteur de la logistique ».
La députée caquiste de Verchères, Suzanne Dansereau a pour sa part précisé que « en misant sur la modernisation et le numérique pour répondre davantage aux besoins de sa clientèle, le Groupe Robert prend un virage judicieux pour assurer sa croissance. Je suis ravie de voir l’entreprise s’installer à Varennes, une ville reconnue pour son dynamisme économique, afin de construire son centre de distribution ».
Pour Janie Béïque, première vice-présidente aux investissements, Fonds de solidarité FTQ, « les enjeux reliés à la pandémie de la COVID-19 nous rappellent l’importance d’avoir un réseau de distribution fort pour les producteurs et transformateurs agroalimentaires québécois. Grâce à sa longue expérience en transport et logistique, Groupe Robert est en mesure de réaliser cet important projet pour un
secteur clé de l’économie québécoise. Félicitations à Michel Robert et toute l’équipe de Groupe Robert qui s’attaquent, avec ce projet, aux enjeux liés aux transitions énergétiques et technologiques! ».
Enfin le maire de Varennes, Martin Damphousse n’a que de bons mots pour le Groupe Robert : « Nous sommes très heureux d’accueillir à Varennes le Groupe Robert et ses
partenaires avec la construction de ce centre de distribution dernier cri qui épouse les meilleures pratiques environnementales. Notre communauté possède les atouts pour accueillir ce fleuron de l’entrepreneuriat québécois et offre toujours son accompagnement aux entreprises qui désirent s’établir à proximité du Grand Montréal et des installations portuaires de la ville de Contrecœur. »
Groupe Robert
Depuis sa création en 1946, le Groupe Robert est devenu un chef de file dans la
gestion de la chaîne d’approvisionnement en Amérique du Nord. Ses 3 700
employés constituent la pierre angulaire de son succès qui repose sur un solide
savoir-faire en matière de solutions logistiques, de distribution, d’entreposage et
de transport. Groupe Robert administre plus de 40 centres de distribution dont plus
de 3,5 millions pi2 d’entrepôt au Canada.
Fonds de solidarité FTQ
Le Fonds de solidarité FTQ s’investit pour une meilleure société grâce à l’épargne
de ses plus de 700 000 actionnaires. Au moyen de ses investissements en capital
de développement et capital de risque, le Fonds cherche notamment à contribuer
à la transition vers une économie plus verte, un monde du travail centré sur
l’humain, et une société en meilleure santé. Il offre aux entreprises du financement
non garanti et de l’accompagnement stratégique. Avec un actif net de
15,6 milliards de dollars au 30 novembre 2020, le Fonds appuyait plus de 3 300
entreprises partenaires et plus de 220 000 emplois.


Partager cet article