Les mots-croisés de La Relève

Plus de la moitié des ventes de maisons à Boucherville en haut de 500 000 $

Steve Laroche, Courtier Immobilier
Plus de la moitié des ventes de maisons à Boucherville en haut de 500 000 $
Steve Laroche

L’immobilier alimente les discussions des derniers mois, et ce, parce qu’il touche la majorité de la population. À Boucherville, 86 % des ménages sont propriétaires de leur domicile comparativement à 71 % pour l’ensemble de la Rive-Sud de Montréal.

Au cœur de ces discussions, les offres multiples, la surenchère et la hausse des prix sont des sujets récurrents qui laissent place à des opinions divisées. Il y a des histoires positives, par exemple des vendeurs qui ont obtenu plus que le prix demandé; et d’autres négatives, comme des acheteurs qui ont vu leur promesse d’achat être refusée malgré une offre nettement supérieure au prix demandé. Peu importe de quel côté de la transaction vous vous retrouvez, il y a beaucoup de questions qui se posent et il est important de prendre des décisions éclairées.

Il est faux de penser que toutes les maisons se vendent en offres multiples et en surenchères. En date du 15 février, Centris répertoriait 47 ventes résidentielles en 2021 à Boucherville, dont 20 transactions se sont finalisées au-dessus du prix demandé. Il n’y a aucun doute que le marché actuel est favorable au vendeur, mais si vous songez à vendre, il est important de faire une bonne analyse avant de déterminer la valeur de votre propriété. En affichant à un prix réaliste, vous attirerez plus d’acheteurs intéressés et vous optimisez vos chances d’obtenir un montant à la hausse. À l’inverse, afficher un prix trop élevé diminuera l’intérêt des acheteurs et votre pouvoir de négociation en sera considérablement affecté. Avoir une bonne stratégie de vente est la clé d’une transaction réussie et profitable.




Partager cet article