Les mots-croisés de La Relève

45 % moins d’animaux abandonnés en 2020

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
45 % moins d’animaux abandonnés en 2020

Depuis la pandémie, les gens demeurent plus à la maison et ils ont davantage le temps de s’en occuper. Le nombre d’abandons a diminué de 45 % en 2020 dans les neuf municipalités desservies par les services animaliers Proanima, dont fait partie Boucherville. La directrice générale de cet organisme, Anny Kirouac, espère que cette tendance perdurera en 2021.
Au cours de la dernière année, Proanima a accueilli 3622 animaux, dont 1281 ont été abandonnés par leurs propriétaires. 92 % d’entre eux ont été sauvés. Du côté des 1445 animaux errants retrouvés, 19 % ont été réclamés par leurs maîtres, ce qui représente une légère hausse par rapport à 2019 (12 %). Cependant, seulement 7 % des chats perdus ont été récupérés, principalement en raison d’un manque d’identification. Encore beaucoup trop d’animaux ne possèdent ni médaille ni micropuce, remarque Proanima dans son rapport annuel.
COVID-19
La pandémie a amené plusieurs changements sur le plan sanitaire dans tous les secteurs d’activité. Afin d’enrayer les risques de contamination au sein de ses locaux, Proanima a mis sur pied, au début de la pandémie, une « zone rouge » pour accueillir les animaux potentiellement infectés par la COVID-19 provenant de propriétaires hospitalisés ou décédés en raison du virus.
Aussi, pour libérer au maximum ses espaces et éviter les risques de contagion, l’équipe a procédé au cours de la première vague, alors que le refuge était fermé au public, au transfert d’une centaine d’animaux en familles d’accueil.
Enfin, signalons également qu’environ 200 chatons orphelins ont été sauvés grâce aux 150 familles d’accueil qui les ont accueillis.
« En 2020, nous avons réussi à maintenir et même dépasser les 90 % d’animaux sauvés. Nous avons réussi à garder tous nos services disponibles au public et les rendre encore plus efficaces grâce au système de rendez-vous personnalisé. Nous avons même su développer de nouveaux services adaptés aux besoins des citoyens et à ceux de l’administration de nos villes et municipalités clientes. Par exemple, le Soutien aux propriétaires vulnérables en temps de COVID-19 ou l’Encadrement des chiens à risque.
Nous avons réussi à renforcer encore plus la biosécurité et la sécurité de nos installations, parce que nous avons à cœur la protection de nos employés et bénévoles », a précisé Mme Kirouac.

3622 animaux en 2020
– 1319 adoptions (1108 chats. 134 chiens. 77 exotiques)
– 265 transferts dans des groupes de sauvetage
– 372 stérilisations de chats pour personnes à faibles revenus
– 501 chats de l’extérieur stérilisés/vaccinés/ et relâchés
– 256 euthanasies
– 20 décès naturels
– 270 réclamations
– 619 adoptions en animaleries


Partager cet article