Les mots-croisés de La Relève

Ne touchez pas à ses vidanges… avant 7 h! : un Longueuillois interpelle la mairesse et le chef de police!

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Ne touchez pas à ses vidanges… avant 7 h! : un Longueuillois interpelle la mairesse et le chef de police!

Depuis plus d’un an maintenant, un Longueuillois multiplie les démarches et plaintes à la Ville de Longueuil parce que ses vidanges sont ramassées trop tôt!

Denis Chalifour habite tout juste à côté de la résidence Jazz, au 1225, chemin du Tremblay, juste derrière l’Hôpital Pierre-Boucher et selon lui, la cueillette des ordures, derrière la résidence, se fait trop tôt. Parfois en pleine nuit ou aux aurores, enfin, trop souvent avant 7 heures, contrevenant au règlement municipal qui autorise ces activités entre 7h et 22h seulement.

Parce que le bruit du camion et de la cueillette dérange, il interpelle, depuis un an, les élus, les médias et les entrepreneurs pour que les camions de cueillette passent plus tard!

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, est entre autres interpellée, tout comme le chef de police Fady Dagher.

« C’est une situation qui dure depuis plus de douze mois » écrit monsieur Chalifour, « mais aucune des parties prenantes à cette situation désagréable n’a encore régularisé la situation. Tout au long de cette période, j’ai fait des demandes, justes et légitimes, à au moins quinze reprises, à au moins dix personnes de la Ville de Longueuil (dont, entre autres, la mairesse, Sylvie Parent; le chef du SPAL, Fady Dagher, le capitaine du SPAL, Jacques Côté; le policier du SPAL, Mathieu) ainsi qu’à des personnes en autorité chez COGIR afin de mettre fin à cette pratique de cueillette des déchets et des matières recyclables entre 22 h et 7 h qui s’effectuent principalement au Jazz Longueuil, une résidence pour personnes âgées (RPA) du groupe COGIR », indique monsieur Chalifour dans sa communication.

Monsieur Chalifour souhaite faire inclure au règlement de Longueuil sur les nuisances les interdictions strictes suivantes, au minimum :

  • d’émettre ou de permettre que soit émis tout bruit provenant de la cueillette mécanisée de matières résiduelles, entre 21 heures et 7 heures, à moins de trois cents mètres de tout terrain, servant en tout ou en partie, à l’habitation;
  • d’émettre ou de permettre que soit émis tout bruit provenant d’un véhicule routier ou d’un équipement qui y est attaché, y compris un appareil de réfrigération, lorsque le véhicule est stationné, sur un terrain privé ou sur la voie publique, pendant plus de dix minutes, entre 7 heures et 21 heures, à moins de deux cents mètres de tout terrain, servant en tout ou en partie, à l’habitation.

Coincidence ou non, à la suite de la diffusion ce  reportage, la semaine dernière, monsieur Chalifour, a recu un appel du capitaine Mathieu Bouchard du service de police de Longueuil lui indiquant qu’il allait finalement prendre charge lui-même de son dossier.

Comme quoi il n’y a pas que « Popa dans La Petite Vie » qui a des problèmes graves de vidanges!

Partager cet article