Les mots-croisés de La Relève

Contrôle des armes de poing : le fédéral doit prendre ses responsabilités

Les brèves de La Relève
Contrôle des armes de poing : le fédéral doit prendre ses responsabilités
La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a dénoncé le projet de loi C‐21 présenté le 16 février dernier par le gouvernement fédéral qui transfère la responsabilité du contrôle des armes de poing aux municipalités. (Photo : FQM)

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a dénoncé le projet de loi C‐21 présenté le 16 février dernier par le gouvernement fédéral qui transfère la responsabilité du contrôle des armes de poing aux municipalités. « Le gouvernement fédéral doit réviser sa position et prendre ses responsabilités. À titre de porte-parole des régions, la FQM ne peut accepter que le pouvoir de bannir les armes de poing retombe sur les épaules des municipalités qui n’ont pas les ressources nécessaires. Si cette idée est inappropriée pour les grandes villes, elle l’est d’autant plus pour les régions et les petites et moyennes municipalités du Québec », a réagi M. Jacques Demers, président de la FQM, qui compte quelque 1 000 membres.

Partager cet article