Les mots-croisés de La Relève

Une campagne pour expliquer l’utilisation du bac brun

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Une campagne pour expliquer l’utilisation du bac brun

La deuxième phase de la collecte des matières organiques à Boucherville commencera ce printemps. Afin de faciliter son implantation, la Ville de Boucherville mettra sur pied une campagne de communication. Elle a aussi mandaté Nature-Action Québec pour renseigner les citoyens sur cette nouvelle pratique écoresponsable.
La Ville élargira en avril prochain la collecte de matières organiques à la majorité des résidences du territoire, soit de huit logements ou moins. Des représentants de Nature Action cogneront aux portes des quelque 13 000 nouvelles résidences desservies. Ils pourront accompagner les citoyens de façon personnalisée, pour répondre à leurs questions et apaiser leurs craintes lorsque ces derniers en auront. Un petit carton d’information leur sera aussi distribué. Cet outil rappellera qu’il existe des façons simples d’éviter des nuisances. Il comportera également les coordonnées pour obtenir du soutien de la part de la Ville. Ces visites s’ajouteront aux autres outils de communication prévus, dont entre autres un guide pratique sur la collecte.
La Ville de Boucherville avait eu recours à cette expertise lors de la première phase de collecte de matières organiques (projet pilote).
En principe, les bacs bruns seront livrés entre le 8 mars et le 9 avril. La deuxième phase de la collecte devrait commencer le lundi 19 avril et les visites porte-à-porte seront effectuées entre le 19 avril et le 30 juin. Le contrat accordé à Nature Action s’élève à 61 500 $.
Des bacs propres
Le conseil municipal a par ailleurs octroyé un contrat pour le lavage et la désinfection à domicile des bacs roulants de matières organiques pour un potentiel de 18 500 unités d’occupation.
Le service s’effectuera en trois tournées annuelles. Une première en mai et juin, une deuxième en juillet et août, et finalement une troisième en septembre et octobre. Les bacs lavés et nettoyés sont ceux qui seront laissés sur le bord de la voie de circulation le jour de la collecte.
Le contrat d’une durée de cinq ans a été accordé à USD Global inc. pour un montant maximal de 1 197 126 $. La rémunération se fera en fonction du nombre de bacs lavés. Pour la première année, la quantité potentielle de bacs disponibles pour le lavage est de 13 000.




Partager cet article