Les mots-croisés de La Relève

Une bourse d’excellence et un objectif : jouer au soccer avec une université américaine

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Une bourse d’excellence et un objectif : jouer au soccer avec une université américaine
La gardienne de but au soccer a participé à deux matchs amicaux contre le Mexique avec l'équipe canadienne des moins de 17 ans en décembre 2019. (Photo : FAEQ)

Depuis sa création en 1985, la Fondation de l’athlète d’excellence (FAEQ) a octroyé pas moins de 18 millions de dollars en bourses à 3 000 athlètes différents et, parmi eux, il y en a qui sont « habitués » aux honneurs! C’est le cas de la Julievilloise Ann-Stéphanie Fortin qui en est à sa quatrième bourse d’excellence, ce qui l’aidera à atteindre son objectif : jouer au soccer dans la National Collegiate Athletic Association (NCAA) avec une université américaine.
Le 4 février dernier, la FAEQ a décerné pas moins de 130 000 $ en bourses individuelles à 47 étudiants-athlètes émérites lors d’une remise de bourses virtuelle tenue sur la plateforme Zoom. Au nombre des lauréats, on remarquait donc la gardienne de but qui s’est classée parmi les meilleures de la saison régulière dans la catégorie des moins de 17 ans en Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ) AAA avec le club de Longueuil à l’été 2020.
Notons qu’Ann-Stéphanie a participé à deux matchs amicaux contre le Mexique avec l’équipe canadienne des moins de 17 ans en décembre 2019 et qu’elle est membre du Centre national de haute performance de Soccer Québec. Elle étudie en Sciences de la nature, profil science de la santé, au cégep Vanier et a maintenu une moyenne académique de 82 % à la session d’automne 2020.
L’athlète a comme objectif de prendre part à nouveau aux camps des équipes canadiennes et connaître du succès avec les Owls de l’Université Rice à Houston dans la NCAA dès l’automne prochain. La jeune femme de 17 ans veut étudier l’architecture et l’art lors de son séjour au Texas.
« Depuis maintenant plus de 35 ans, la FAEQ peut compter sur des partenaires loyaux et généreux et beau temps mauvais temps, elle se fait un devoir de soutenir financièrement et d’offrir ses services d’accompagnement aux meilleurs étudiants-athlètes de la province dans leur quête de réussites académique et sportive », a souligné Claude Chagnon, président de la FAEQ.




Partager cet article