Les mots-croisés de La Relève

Plan stratégique de développement du transport collectif pour la Rive-Sud et Montréal : des audiences publiques jusqu’au 26 janvier

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Plan stratégique de développement du transport collectif pour la Rive-Sud et Montréal : des audiences publiques jusqu’au 26 janvier

Les audiences publiques sur le premier projet de Plan stratégique de développement (PSD) du transport collectif de la région métropolitaine ont débuté le 13 janvier dernier. Cette démarche est sous la responsabilité de l’Autorité régionale des transports de Montréal (ARTM). Sept séances étaient au menu, soit les 13, 14, 20, 21 et une dernière le 26 janvier pour entendre les opinions des organismes et citoyens sur la planification du transport collectif d’ici 2035. Lors de ce processus de consultation publique lancé le 27 octobre dernier, des centaines de personnes ont participé à l’exercice en ligne et, suivant l’appel de mémoire, l’ARTM a reçu 91 contributions écrites, dont 57 mémoires.
« À la suite de la participation de plus de 1 200 citoyens et organismes au processus d’élaboration du projet, nous sommes heureux de constater la richesse et la diversité de l’implication publique à la consultation en cours. Ce plan sera véritablement celui de toute la région métropolitaine », a déclaré Benoît Gendron, directeur général de l’ARTM.
Quarante-cinq organismes et citoyens vont présenter leur mémoire devant le comité de la consultation formé de Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, qui présidera l’exercice, ainsi que de Pierre Shedleur et Diane Marleau, respectivement président et vice-présidente du conseil d’administration de l’ARTM. Les gens sont invités à prendre connaissance des audiences sur YouTube.
L’ARTM est accompagnée dans ce processus par l’Institut du Nouveau Monde, qui anime les rencontres et rédigera le rapport final. L’ARTM a pour objectif de présenter au conseil d’administration le PSD bonifié au printemps 2021.

Partager cet article