Les mots-croisés de La Relève

Une Bouchervilloise pourra créer sa série de fiction

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Une Bouchervilloise pourra créer sa série de fiction
La Bouchervilloise Élisabeth Desbiens pourra créer et réaliser sa série de fiction.

14 projets artistiques et littéraires de la région seront soutenus

Une Bouchervilloise bénéficiera du tout premier appel de projets du Programme de partenariat territorial de l’agglomération de Longueuil qui permettra de réaliser quatorze projets artistiques et littéraires sur le territoire grâce à un soutien financier de 231 000 $.
De cette enveloppe, 187 675 $ sont destinés à la réalisation des projets de douze artistes et écrivains professionnels de l’agglomération de Longueuil.
C’est ainsi que la Bouchervilloise Élisabeth Desbiens obtient 17 500 $ pour créer et diffuser sa série de fiction Haut & Fort.
Emmanuel Hyppolite de Longueuil touche le même montant pour produire et promouvoir un EP de poésie slam qui s’intitule Le fils de Marie-Rose.
Un autre 17 500 $ est attribué à la Longueuilloise Hélène Lemay pour composer de nouvelles œuvres musicales hybrides, alliant l’acoustique et le numérique.
Dominique Paul de Longueuil également, reçoit 17 500 $ pour la création et l’exposition d’une installation abordant le déclin d’espèces aviaires en Montérégie.
Pierre-Étienne Massé, de la même ville, empoche 17 325 $ pour réaliser des œuvres d’arts visuels qui remettent en question notre rapport aux espèces en péril intitulé Les ombres dans l’ombre.
L’artiste Dena Davida de Saint-Lambert reçoit 17 000 $ pour produire une création collective en danse contemporaine nommée Constellation.
Céline Goudreau, artiste polyvalente de Longueuil, obtient, elle aussi, 17 000 $ pour réaliser Le Souffle du fleuve, un corpus d’œuvres jumelant poésie, gravure et photographie.
Ma grand-maman est un livre d’histoires, un court-métrage d’animation de l’auteure Camille Loiselle-D’Aragon de Longueuil, verra le jour avec une subvention de 16 000 $.
Le Longueuillois Sébastien Cossette-Masse reçoit 15 000 $ pour mettre en place le spectacle de danse contemporaine HLM.
L’artiste Myriam Tousignant de Longueuil, qui souhaite préparer une série d’œuvres sur papier conçues à partir d’archives, touche 13 475 $.
Le projet théâtral nommé Gibran, la terre la mer de Nathalie Baroud est créé à partir d’une sélection de textes du poète libanais Khalil Gibran. Une subvention 11 375 $ permettra sa mise en œuvre.
Finalement, le comédien et producteur Sylvain Massé reçoit 10 500 $ pour créer et présenter un événement intime de lectures publiques intitulé Grâce à ce plexi qui nous unit.
Pour ce qui est du soutien aux organismes artistiques professionnels, le Programme réserve 43 325 $ pour l’élaboration de deux projets.
L’organisme Le Zocalo est en mesure de lancer Perspectives excentrées, un projet de création, de production et de diffusion en estampe numérique, grâce à une subvention de 26 000 $.
Finalement, Agrégat Centre d’artistes reçoit 17 325 $ pour offrir une résidence d’artistes et une commande d’œuvre performative impliquant la participation citoyenne.
L’enveloppe de 231 000 $ vient d’une collaboration entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) l’agglomération de Longueuil, et la Table de concertation régionale de la Montérégie et Culture Montérégie.

Partager cet article