Les mots-croisés de La Relève

Un premier polar pour la Varennoise Marie-Michelle Gagné

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Un premier polar pour la Varennoise Marie-Michelle Gagné
Dans Chute fatale, publié aux Éditions de l’Apothéose, l’héroïne de Marie-Michelle Gagné décide de mettre son flair à contribution lorsque sa meilleure amie est soupçonnée du meurtre de son mari. (Photo : courtoisie) (Photo : courtoisie)

Secrétaire au Centre de services scolaire Marie-Victorin, Marie-Michelle Gagné va prendre sa retraite en juin prochain. Mais celle qui a publié son premier roman policier Chute fatale il y a quelques semaines a de quoi se garder bien occupée durant les années à venir.

Fait amusant, l’héroïne de son roman, Emmy Langlois, est journaliste, un métier que Mme Gagné a eu l’occasion de pratiquer quelques mois durant une période de sa vie dont elle se souvient avec affection. Dans son livre publié aux Éditions de l’Apothéose, Emmy décide de mettre son flair à contribution lorsque sa meilleure amie est soupçonnée du meurtre de son mari.

« Avec sa fougue, Emmy a décidé qu’elle allait faire enquête parallèlement à celle des policiers, nous explique avec enthousiasme Mme Gagné. Elle collabore d’ailleurs avec un agent de la Sûreté du Québec. Ils mènent chacun leurs recherches de leur côté, mais ils tissent des liens. Je me suis renseignée et c’est quelque chose qui peut arriver dans la réalité. À la condition que la personne ne se mette pas en danger! »

Certains lecteurs auront le plaisir en feuilletant les pages de l’ouvrage de reconnaitre certains lieux puisque l’action se déroule principalement à Sutton… et à Longueuil.

De Miss Marple à Maud Graham

L’amour de la littérature ne date pas d’hier pour celle qui a lu tous les livres d’Agatha Christie à au moins deux reprises depuis l’adolescence et affectionne les romans de Chrystine Brouillet, deux autrices qui ont aussi donné vie à des fins limiers au féminin, comme Miss Marple et Maud Graham.

Marie-Michelle Gagné a elle-même donné des ateliers d’écriture à l’époque où, à la suite d’une rupture, elle a choisi de s’installer sur la Rive-Sud et laisser son ancienne vie derrière elle. « C’est quelque chose que je pense reprendre à la retraite », admet par ailleurs la principale intéressée.

Il faut dire que les commentaires positifs qui s’accumulent dans sa boîte depuis la publication de Chute fatale ont su lui donner le goût de poursuivre l’aventure. « Ma professeure de danse à Varennes me disait que j’étais trop jeune pour prendre ma retraite, s’amuse l’autrice. Mais après avoir lu mon livre, elle m’a écrit : « J’ai changé d’idée ma belle Marie-Michelle. Prends ta retraite pour en écrire d’autres! » »

L’autrice a d’ailleurs de nouvelles idées dans son tiroir. Un second roman mettant en scène Emmy et qui se déroulerait cette fois dans le milieu scolaire et un bouquin se déroulant 30 années dans le futur. « Je veux faire un saut dans le temps. Imaginer comment, dans 30 ans, pourrait se développer une enquête à la suite d’un meurtre. »

Avec un peu de chance, peut-être aurons-nous droit à ce nouvel ouvrage prochainement dans une librairie près de chez nous…

Partager cet article