Les mots-croisés de La Relève

Confinement COVID-19: la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent présente sur le territoire

Communiqué
Confinement COVID-19: la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent présente sur le territoire

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent informe les citoyens qu’elle aura le mandat, avec l’ensemble des services de police du Québec, de voir à l’application et au respect du décret qui entrera en vigueur ce samedi 9 janvier à 20 h ainsi que toutes les autres mesures s’y rattachant qui sont sous leur responsabilité.

La règle générale est que le couvre-feu va s’appliquer par défaut à tous les citoyens ne se trouvant pas dans leur résidence entre 20 h et 5 h, sauf exceptions prévues dans le décret (travailleurs essentiels, déplacements essentiels pour cause médicale, de sécurité, etc.). Les exceptions sont indiquées sur le site du gouvernement du Québec.
Lorsqu’une personne n’est pas à sa résidence à l’intérieur des heures prévues au décret, elle se trouve de facto en infraction et ce sera cette personne qui aura le fardeau de démontrer qu’elle est couverte par une des exceptions prévues.

L’objectif derrière ce nouveau décret est d’éviter toute forme de rassemblement afin de minimiser tout risque de contagion de la COVID. Comme c’est le cas depuis le début de la pandémie, les policiers continueront de faire preuve de jugement et de discernement lors de son application.

Les effectifs de la Régie de police seront en nombre suffisant pour en assurer le respect et afin de renforcer le message que nous sommes dans une période particulière, les auto-patrouilles pourront circuler avec leurs gyrophares afin d’accroître leur visibilité et ainsi rappeler aux citoyens qu’il est important de respecter les consignes.
Un mouvement québécois

Samedi soir, l’ensemble des organisations policières du Québec circuleront dans les secteurs résidentiels avec leurs lumières d’urgence en fonction, de 20 h à minuit. Le gouvernement du Québec enverra aussi une alerte sur les cellullaires des Québécois pour annoncer l’entrée en vigueur du couvre-feu.

Partager cet article