Les mots-croisés de La Relève

Vous vous promenez au parc de la Commune de Varennes? Alors, vous vous reconnaitrez peut-être!

Lettre ouverte
Vous vous promenez au parc de la Commune de Varennes? Alors, vous vous reconnaitrez peut-être!
Le dimanche 6 décembre dernier, vers 15h30, nous prenions une marche « de santé » au parc de la Commune, avec notre sœur de 88 printemps. Soudain, bang! Elle tombe, face première sur l’asphalte! (Photo : Shutterstock)

Le dimanche 6 décembre dernier, vers 15h30, nous prenions une marche « de santé » au parc de la Commune, avec notre sœur de 88 printemps.
Soudain, bang! Elle tombe, face première sur l’asphalte!
Toujours à terre, elle saigne abondamment et est visiblement très mal en point; le soleil baisse, le vent se lève et le froid se fait sentir; c’est paniquant!…
Qu’aurions-nous fait sans tous ces « anges gardiens » qui nous ont instantanément entourés? sans ce jeune homme qui a appelé le 911 et rappelé à plusieurs reprises pour s’assurer qu’ils étaient bien en route? Sans cette jeune maman qui s’est départie de la couverture de son bébé alors que son conjoint me couvrait les épaules de son manteau (j’avais étendu le mien sur notre sœur)? Sans cet autre monsieur qui est allé chercher une autre couverture et s’est agenouillé à la tête d’Yvonne pour la protéger du vent ? Une fois l’ambulance arrivée, il s’est même inquiété de savoir comment on retournerait chez nous! Qu’aurions-nous fait sans cette autre personne qui a indiqué aux ambulanciers par quel détour ils pouvaient rejoindre le lieu de l’accident ? Combien nous nous serions sentis seuls et démunis sans la compassion de vous tous qui nous avez entourés…
Soyez-en remerciés, du plus profond de notre cœur! Si nous n’oublierons jamais cette journée sombre, elle va rester éclairée par tout l’amour que vous nous avez apporté,

Yvonne, qui se remet de façon étonnante, malgré de multiples fractures, Claude et Thérèse

Partager cet article