Guignolée 2020

Une aide financière pour revitaliser l’environnement, le logement social et le patrimoine dans la MRC

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Une aide financière pour revitaliser l’environnement, le logement social et le patrimoine dans la MRC
Une aide de 406 210 $ permettra aux organismes sans but lucratif en habitation de la région à refinancer leurs immeubles auprès des institutions financières pour construire des centaines de logements abordables en Montérégie. (Photo : Shutterstock)

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, ainsi que le ministre responsable de la Montérégie, Simon Jolin-Barrette, ont annoncé récemment une aide financière de 8 767 534 $ pour la réalisation de 50 initiatives dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), dont plusieurs sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville.
Les deux ministres ont expliqué que ces projets répondent aux priorités de développement établies par les différents acteurs socioéconomiques de la région, soit de faire de la Montérégie le chef de file du Québec en agriculture; développer une identité rassembleuse par la culture; créer la richesse par l’économie et l’innovation; miser sur une main-d’œuvre compétente et sur la relève entrepreneuriale; offrir à toutes les personnes les conditions d’obtention d’une meilleure qualité de vie; protéger et mettre en valeur les ressources naturelles; promouvoir et développer le tourisme; contribuer à l’amélioration du transport comme axe névralgique et structurant de l’ensemble des secteurs d’activité.
Environnement et patrimoine
Parmi ces projets, plusieurs touchent directement notre secteur, alors que 120 000 $ ont été octroyés à la Municipalité régionale de comté (MRC) de Marguerite-D’Youville pour mettre sur pied le Plan d’action pour optimiser la gestion des matières organiques afin d’établir une caractérisation de ces matières sur les territoires des MRC de Rouville, de La Vallée-du-Richelieu et de Marguerite-D’Youville. Cette aide financière permettra d’obtenir un profil détaillé des matières destinées à la collecte pour l’ensemble des secteurs, en plus d’en connaître et d’en comprendre les enjeux, les freins et les obstacles liés à la participation de la population et des commerçants.
Un montant de 13 500 $ a également été accordé à la MRC de Marguerite-D’Youville afin d’embaucher une ressource pour soutenir l’organisme et les municipalités qu’il dessert de façon à ce qu’elles puissent contribuer davantage à la protection du patrimoine culturel immobilier et participer au Programme de soutien en patrimoine immobilier municipal.
Une subvention de 60 000 $ a aussi été remise à la MRC pour le projet Les paysages de l’ordinaire : les révéler et les mettre en valeur, qui consiste à caractériser les paysages pour les villes de Saint-Amable, Sainte-Julie et Varennes. Ce travail permettra de poser un diagnostic, de définir des orientations, de trouver des pistes d’interventions et des outils d’aide à la décision qui déboucheront sur des actions de mise en valeur des paysages pour tout le territoire de la Municipalité régionale de comté.
La Coopérative de solidarité du Parc régional des Grèves de Contrecœur recevra pour sa part 105 000 $ pour le Labo Bio, un laboratoire de sciences naturelles pour tous. Cet octroi aidera à aménager un bâtiment mobile muni d’équipements de sciences naturelles, faisant du Parc régional des Grèves une forêt-école, alors que des activités sur le terrain et des expérimentations en laboratoire s’y dérouleront.
Logement social et ressources forestières
Il est à noter que 406 210 $ ont été réservés à la Fédération régionale des OSBL d’habitation de la Montérégie et de l’Estrie (FROHME) pour le projet Unir et bâtir. Cela permettra aux organismes sans but lucratif (OSBL) en habitation de la région à refinancer leurs immeubles auprès des institutions financières pour construire des centaines de logements abordables en Montérégie d’ici à 2024.
Et finalement, les deux ministres ont annoncé à cette occasion une entente sectorielle de développement pour la forêt, alors qu’une enveloppe de 600 000 $ a été donnée afin de soutenir la réalisation d’initiatives et d’activités visant à favoriser l’aménagement durable du territoire forestier et la mise en valeur de la ressource forestière. Cette entente sera conclue entre l’Agence forestière de la Montérégie, les 14 MRC de la région, la Ville de Longueuil, la Table de concertation des préfets de la Montérégie, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ainsi que le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.


Partager cet article