Les mots-croisés de La Relève

Investissement de 225 000 $ au Club de golf de Boucherville

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Investissement de 225 000 $ au Club de golf de Boucherville
Devant les travaux effectués au 11e trou, David Trudel (à gauche), directeur du terrain et vice-président du Conseil d'administration et Mathieu St-Arnaud Lavoie, président du conseil d'administration du Club de golf de Boucherville. (Photo : Club de golf de Boucherville)

Malgré la pandémie, le Club de golf de Boucherville a conservé une excellente santé financière, si bien que, cette année encore, des travaux d’amélioration du terrain de l’ordre de 225 000 $ sont actuellement réalisés.
« Nous avons relancé la rénovation du terrain il y a cinq ans en adoptant un plan directeur de travaux ambitieux à exécuter annuellement. Cette année, nous avons cependant décidé de prendre une pause sur les travaux majeurs. Toutefois, grâce à la bonne santé financière du club, nous avons plutôt mis l’accent sur la réparation et l’aspect visuel du terrain », explique le président du conseil d’administration du club, Mathieu St-Arnaud Lavoie.
Les travaux ont commencé la semaine dernière. Dans un premier temps, près de 40 % des sentiers empruntés par les voiturettes seront asphaltés, ce qui procurera « au terrain un aspect plus propre », mentionne le directeur de terrain et vice-président du Conseil d’administration du club, David Trudel.
Certains départs seront améliorés afin de les rendre plus difficiles pour les golfeurs élites ou encore plus faciles pour les golfeurs juniors et pour certaines femmes.
Enfin, le système d’irrigation installé en 1959 lors de l’ouverture du terrain sera rénové et des conduites seront remplacées.
Le Club de golf de Boucherville investit annuellement entre 200 000 $ et 300 000 $ dans l’amélioration de ses infrastructures et donc de son offre de service.
Le terrain de 1,4 million de pieds carrés est situé au cœur de la ville. Certaines personnes le qualifient comme étant le poumon intérieur de Boucherville. « Puisqu’il est petit, il faut être innovant et ingénieux pour le rendre agréable à jouer, et nous sommes en train de réussir notre mission. Les golfeurs sont impressionnés par le défi du jeu », ajoute M.Trudel.
L’an prochain, le calendrier affiché dans le plan directeur vision 2 sera suivi et trois ou quatre trous seront notamment refaits.




Partager cet article