Les mots-croisés de La Relève

9 M$ pour construire des classes modulaires à l’école De Mortagne

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
9 M$ pour construire des classes modulaires à l’école De Mortagne
scolaires. Afin de permettre la réalisation de travaux en continu tout en scolarisant les élèves dans leur école, 18 classes modulaires pourront être ajoutées à l’école secondaire De Mortagne.

Le projet de rénovation majeure de l’école secondaire De Mortagne évalué à 44 M$ et étalé sur une période de dix ans est sur la bonne voie. Le ministère de l’Éducation a récemment alloué une somme de 9 M$ pour l’aménagement de 18 classes modulaires qui accueilleront les élèves durant les travaux.
Ces espaces temporaires permettront en effet le déplacement ponctuel des élèves et du personnel afin de libérer des locaux dans l’école pour la réalisation des travaux durant les années scolaires.
Cette somme accordée dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2020-2030 inclut également la construction d’un corridor-lien avec l’école ainsi que certains travaux connexes.
Des travaux de 44 M$
L’automne dernier, le Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) avait identifié que des investissements d’environ 44 M$ étaient requis pour rénover l’école. Évidemment, ce montant pourrait fluctuer au cours des dix prochaines années, selon l’évolution du marché de la construction ou encore certains imprévus.
Les principaux travaux à réaliser sont la réfection de la toiture, du stationnement avant, de l’escalier extérieur; la réfection de laboratoires et du local de musique; la réfection de planchers, de plafonds et de blocs sanitaires; le remplacement de fenestration, de portes intérieures et du revêtement extérieur; la réfection de l’éclairage; le remplacement de systèmes de ventilation, de panneaux électriques et de panneaux d’éclairage; l’ajout de climatisation; la réfection du gymnase; et la réfection de la piste d’athlétisme et de la cour intérieure.
Ces travaux seront financés majoritairement par la mesure de maintien d’actifs du gouvernement.
L’année prochaine
En 2021, environ 6M$ seront investis dans l’école pour procéder à des travaux de réfection de la toiture et du stationnement. Ces derniers seront réalisés durant la saison estivale.
Actuellement, le CSSP est à l’étape d’élaborer des plans et devis qui permettront tout d’abord de lancer les appels d’offres visant à identifier un fournisseur pour faire l’acquisition des modulaires. Par la suite, un deuxième appel d’offres sera lancé, cette fois pour trouver l’entrepreneur qui prendra en charge l’installation des modulaires, la construction du corridor-lien avec l’école et les travaux de finition.
C’est probablement au cours de l’année scolaire 2021-2022 que les élèves seront accueillis dans les modulaires. Ceux-ci, une fois l’ensemble des travaux terminés, pourront être déménagés dans une autre école pour d’autres projets de réfection.
Pas de nouvelle école à Boucherville
La demande pour la construction d’une nouvelle école primaire à Boucherville adressée l’automne dernier par le CSSP n’a par ailleurs pas été autorisée par le ministère de l’Éducation.
« Comme chaque année, nous allons analyser cet automne nos besoins en ajouts d’espace sur l’ensemble de notre territoire, en considérant les projets qui n’ont pas été retenus. Le projet de construction d’une école primaire pour Boucherville pourrait donc être déposé à nouveau, cette fois pour le Plan québécois des infrastructures 2021-2031, si les besoins sont toujours présents », précise la conseillère en communication au CSSP, Marie-Michèle Blais.

Partager cet article