Fermeture vacances été 2020

Règlementation stricte sur les feux d’artifice: la sécurité d’abord!

par Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Règlementation stricte sur les feux d’artifice: la sécurité d’abord!
Avant de mettre le feu à la mèche, il est important pour les résidents de la région de s’assurer d’avoir bel et bien obtenu un permis valide délivré par le service d’incendie local. (Photo : Flickr)

Avec l’annulation des fêtes de la Saint-Jean-Baptiste, la tentation peut être forte pour certains qui planifient de s’organiser de petites pétarades pour festoyer en groupe réduit. Si c’est votre intention, assurez-vous d’avoir suivi la procédure stricte mise en place afin d’éviter de fâcheux accidents.

Si, dans certaines régions, les règles entourant les feux d’artifice varient d’une ville à l’autre, dans la MRC de Marguerite-D’Youville, chaque municipalité impose les mêmes consignes. Et cette année, en raison des capacités d’interventions réduites dues à la COVID-19, ces directives sont encore plus strictes que d’ordinaire.

« En fait, les gens ont le droit de faire des feux d’artifice, mais la règlementation est très stricte pour la livraison du permis, explique Francis Charbonneau, technicien en prévention des incendies de la MRC. Avec les fêtes de la Saint-Jean qui sont annulées, on craignait que les gens s’improvisent de petites fêtes. C’est la raison pour laquelle nous avons fait une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux et dans les commerces. »

Risque extrême

Avant de mettre le feu à la mèche, il est donc important pour les résidents de la région de s’assurer d’avoir bel et bien obtenu un permis valide délivré par le service d’incendie local.

« Il faut d’abord avoir une assurance responsabilité, ajoute M. Charbonneau. Ensuite, on évalue la distance des bâtiments et tout ça. Il y a toute une liste de choses qui doivent être vérifiées. Le fait d’avoir imposé des critères très stricts cette année, c’est pour éviter que des personnes qui ne connaissent pas ce type de produit causent des accidents ou des incendies. »
Considérant le fait que peu de précipitations sont tombées sur la région ces dernières semaines, il est recommandé de surveiller l’indice de danger d’incendie de la SOPFEU. Si le risque est extrême, comme il l’a été sur la majeure partie du territoire québécois au cours des dernières semaines, l’interdiction est imposée à tous, et ce, même si vous avez un permis.

Ceux qui dérogent à la règle pourraient se voir imposer des amendes ou faire l’objet de poursuites. Ce qui, il faut l’admettre, pourrait jeter une petite douche froide sur vos festivités.

 

Partager cet article