Fermeture vacances été 2020

L’assemblée publique de Saint-Amable en bref: un comité de politique environnementale

par Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
L’assemblée publique de Saint-Amable en bref: un comité de politique environnementale
Le parc Le Rocher de Saint-Amable (Photo : Ville de Saint-Amable)

Voici un résumé de certains sujets dont il fut question lors de la dernière séance ordinaire qui se tenait exceptionnellement via vidéoconférence le mardi 9 juin dernier.

* Les élus ont entériné la proposition de création d’un comité de la politique environnementale. « C’est une excellente nouvelle considérant qu’il y avait lieu de mettre à jour la politique actuelle, a expliqué le conseiller Mathieu Daviault. Ce dernier énonce notamment les actions prises et à prendre par la Ville au niveau des bâtiments municipaux, des parcs, des espaces verts et des évènements que la Ville tient sur son territoire. » Le comité aura pour mission d’étudier toutes les questions qui ont trait à l’environnement afin de formuler des recommandations en plus d’ajouter une dose de dynamisme via des projets et propositions adressées au conseil. Outre M. Daviault, les conseillers France Gosselin et Robert Gagnon feront également partie de ce comité.

* Les conseillers ont également convenu d’adresser une demande d’aide financière dans le cadre du Programme d’aide pour la planification de milieux de vie durables (PMVD) du gouvernement du Québec. « Le but de cette demande est l’octroi d’un mandat à une firme pour la réalisation du plan de mobilité active (PMA), a précisé le représentant du district 5, Robert Gagnon, qui a par la même occasion proposé que la Ville s’engage à payer sa part des coûts admissibles au projet.

* Les membres du conseil de Ville ont par ailleurs convenu d’autoriser le changement de vocation conditionnel de deux lots. L’adoption de cette proposition va permettre d’aller de l’avant avec un important projet qui permettra la mise sur pied de deux établissements pouvant accueillir les aînés de la région. Le premier projet de 72 places situé sur la rue du Parchemin sera destiné aux personnes ayant besoin de soins de longue durée, alors que le second centre, situé sur la rue de Coursol, prendra la forme d’une maison des aînés. Cette dernière accueillera des personnes autonomes et semi-autonomes.

* Dans le cadre des travaux de réfection de la rue Principale à Sainte-Julie, un lien routier majeur unissant les deux municipalités, les conseillers ont donné leur aval à un règlement de dépense et d’emprunt qui permettra à la Ville de s’acquitter de sa part du coût total des travaux. La somme de 650 000$ devra servir aux travaux de réfection, de pavage et ouvrages d’infrastructures connexes, comprenant le remplacement de conduites d’égout pluvial, des travaux de voirie et des travaux d’aménagement. Le mois prochain, les citoyens auront l’opportunité de se prononcer sur cette mesure dans les quinze jours suivant la publication de l’avis public qui pourra être consulté sur le site de la Ville.

Pour consulter le procès-verbal des séances du conseil de Saint-Amable, cliquez ici.

Partager cet article