acheter local

Seulement 17 nouveaux cas de COVID dans la MRC au cours des sept derniers jours

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Seulement 17 nouveaux cas de COVID dans la MRC au cours des sept derniers jours
Les rassemblements intérieurs seront permis dès le 22 juin pour l’ensemble de la Communauté métropolitaine de Montréal, dont font notamment partie les municipalités de la MRC de Marguerite-D'Youville.

Depuis quelques jours, la Direction de la santé publique de la Montérégie (DSPM) publie le nombre de personnes atteintes de la COVID dans chacune des MRC de la Montérégie au cours des sept derniers jours, et non depuis le début de la pandémie, ce qui donne une bonne idée de la situation actuelle dans la région. Ainsi, selon les plus récentes informations transmises par l’organisme, il n’y a eu que 17 nouveaux cas de personnes infectées par la COVID dans la MRC de Marguerite-D’Youville au cours des sept derniers jours.
Cette nouvelle a de quoi réjouir, mais la DSPM rappelle qu’il est important de respecter les consignes de santé publique. Toujours selon ces données, on recense, en date du 9 juin dernier, 137 cas à Sainte-Julie, 99 à Varennes, 67 à Saint-Amable, 25 à Verchères et 22 à Contrecœur. Il est à noter que la DSPM indique simplement qu’il y a moins de 5 cas dans la municipalité de Calixa-Lavallée.
De telles statistiques encourageantes se multiplient à travers les différentes régions de la province, ce qui a amené les autorités de santé publique du Québec a annoncer le 8 juin dernier qu’il sera bientôt possible de se réunir dans des lieux privés intérieurs, à condition de ne pas dépasser le nombre maximal de 10 personnes. Il est demandé qu’il s’agisse au maximum de 3 maisonnées distinctes et de respecter l’ensemble des consignes sanitaires qui s’appliquent à tout autre rassemblement, notamment la distanciation minimale de 2 mètres.
Rassemblements intérieurs dès le 22 juin
Les responsables précisent que les rassemblements intérieurs seront permis dès le 22 juin pour l’ensemble de la Communauté métropolitaine de Montréal, dont font notamment partie les municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville. Ils mentionnent aussi que ces mesures s’inscrivent en cohérence avec les mesures préconisées actuellement pour les rassemblements dans un lieu privé extérieur, lesquels demeurent à privilégier, lorsque la température le permet.
Les autorités de santé publique rappellent que, lors des rassemblements intérieurs, il faut respecter en tout temps les consignes de base, dont celles qui concernent le lavage des mains, le fait d’éviter de toucher inutilement les surfaces et les objets communs et le port du couvre-visage si la distance minimale ne peut être respectée. Les responsables ajoutent que de la nourriture peut être servie, mais que les repas de type buffet doivent être évités. Pour leur part, les enfants ont le droit de jouer ensemble, « mais en privilégiant certaines mesures de prudence ».
Il est important de noter qu’il est recommandé aux personnes à risque, soit les personnes de plus de 70 ans ou les personnes plus vulnérables sur le plan immunitaire, « de ne pas participer à de tels rassemblements. Par ailleurs, toute personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19, en investigation ou qui présente des symptômes compatibles avec cette infection doit rester chez elle et éviter les rassemblements ».

Faits saillants

Les personnes qui reçoivent chez elles sont invitées à prendre note des personnes invitées à leur domicile, de la date de leur passage et des activités qui ont eu lieu. Ceci permettra à la direction régionale de la santé publique de procéder plus facilement à des enquêtes, advenant une éclosion. Parmi les mesures utiles à mettre en pratique, notons par exemple le fait de réserver une salle de bain à l’usage des invités et de souvent nettoyer les surfaces fréquemment touchées telles que les poignées de porte et les interrupteurs. Les personnes qui reçoivent sont de plus invitées à trouver des solutions afin de réduire les risques de transmission du virus, par exemple en identifiant les verres aux noms des personnes, en servant des plats dans des bols distincts en fonction des maisonnées ou en faisant preuve de créativité en ce sens. (Mention de source : gouvernement du Québec)

Partager cet article