acheter local

Les brèves de La Relève

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Les brèves de La Relève
Au cours de la semaine dernière, la Ville de Varennes a suspendu temporairement les opérations du Service des travaux publics afin de protéger les employés et la population.

Deux cas de COVID-19 aux Travaux publics à Varennes

Au cours de la semaine dernière, la Ville de Varennes a suspendu temporairement les opérations du Service des travaux publics afin de protéger les employés et la population. Deux membres du personnel du service ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Afin de contenir une possible éclosion, la Municipalité a demandé à l’ensemble des employés de demeurer chez eux et ceux qui sont susceptibles d’avoir été en contact avec l’une ou l’autre de ces deux personnes ont été signalés à la Santé publique. Les bâtiments accueillant les employés des travaux publics (ateliers municipaux et pavillons de parcs) ainsi que les véhicules de ce service ont aseptisés par un entrepreneur spécialisé. Aucun employé du Service des travaux publics n’a été rappelé au travail avant le vendredi 29 mai dernier. Cette situation a donc amené un ralentissement des tâches qui étaient prévues lors de cette semaine, entre autres les travaux d’entretien routier, le balai mécanique, la tonte des pelouses, les tournées des parcs pour les poubelles et le nettoyage des abribus. L’installation des quais au parc de la Commune a aussi été reportée au vendredi. Le conseil municipal a exprimé du même coup sa gratitude à l’égard de tous les employés de la Ville pour leur travail durant la pandémie.

Un rendez-vous en ligne pour obtenir une prise de sang

Depuis le 21 mai, les prises de sang et autres prélèvements faits dans les centres de prélèvements et dans les CLSC du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est sont offerts sur rendez-vous au santemeprelevements.com. Il est également possible de composer le 1 844 448-6826, du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h, pour obtenir de l’information ou prendre un rendez-vous par téléphone. Il est à noter que le centre de prélèvements de l’Hôtel-Dieu de Sorel, fonctionnant déjà sur rendez-vous dans le contexte de la Covid-19, emboîtera le pas aux autres centres de prélèvements en juin.

Une importante campagne de recrutement pour les CHSLD

Pour pallier le manque toujours inquiétant de personnel dans le réseau de la santé et des services sociaux et l’absence de quelque 10 000 employés depuis le début de la crise, le premier ministre a annoncé le 27 mai dernier que Québec lancera prochainement une importante campagne de recrutement afin de mobiliser 10 000 personnes qui souhaiteraient suivre une formation de préposé aux bénéficiaires et ainsi faire carrière auprès des personnes les plus vulnérables. Cette formation durerait près de trois mois, de la mi-juin à la mi-septembre. « J’invite les Québécois à y penser très sérieusement. Vous allez être payés 21 dollars par heure pendant la formation, donc 760 dollars par semaine. Et une fois formés, vous allez avoir accès à un emploi permanent, à 26 dollars l’heure, soit 940 dollars par semaine ou 49 000 dollars par année, avec un fonds de pension et des avantages sociaux », a indiqué François Legault. Lors de son point de presse, le premier ministre a par ailleurs commenté le rapport qu’a produit l’armée concernant la situation qui prévaut dans les CHSLD où elle est intervenue dans le cadre de la crise. « L’armée nous a envoyé un rapport sur la situation dans les CHSLD où elle est intervenue. Je retiens deux choses. D’abord, le manque de personnel qui rend difficile l’application des équipes dédiées selon les zones chaudes et froides. Ensuite, le manque de formation et d’accompagnement au quotidien du personnel, qui rend difficile le respect des directives concernant le port de l’équipement de protection individuelle », a-t-il expliqué.

COVID-19 : soutien financier aux locataires et aux propriétaires

La Société d’habitation du Québec (SHQ) invite les ménages qui ont subi des inconvénients financiers en raison de la pandémie à vérifier sans tarder leur admissibilité aux mesures d’aide qu’elle a récemment annoncées. Les gens qui sont locataires et qui ont de la difficulté à payer le loyer de mai et/ou de juin pourront faire appel au programme de prêt sans intérêt (jusqu’à concurrence de 1 500 $) que la SHQ a mis sur pied afin de leur donner le coup de pouce nécessaire pour traverser la crise. Tous les détails de cette mesure se retrouvent sur le site Web de la SHQ. Par un simple clic, il est possible d’accéder au formulaire de demande de prêt. L’arrêt temporaire des chantiers de construction résidentielle pourrait par ailleurs faire en sorte que des personnes soient dans l’impossibilité d’emménager dans leur résidence principale au moment prévu en raison de la COVID-19. La SHQ peut offrir un soutien financier pour de l’hébergement temporaire en attendant que les travaux soient terminés. Cette aide, qui est assortie de certaines conditions, peut aller jusqu’à 2 000 $ par mois pour une période maximale de deux mois. Les frais pour le transport et l’entreposage de biens meubles sont également admissibles à un remboursement pouvant atteindre 1 000 $. Toutes les modalités de cette mesure sont détaillées sur le site Web de la SHQ.

Partager cet article